/news/society

Un «génocide acadien»? Un organisme veut relancer le débat

Agence QMI

Acadian Flag with Blue Sky Background, Newfoundland, Canada

Stock Adobe

La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), qui défend les droits et intérêts de la communauté acadienne et francophone de la province, va créer un comité d’experts pour tenter de décider si on peut qualifier la déportation des Acadiens de génocide.

C’est le président de la SANB, Robert Melanson, qui en a fait l’annonce, samedi dernier, lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme qui s’est tenue à Fredericton, a rapporté le journal «L'Acadie Nouvelle».

Le comité, qui sera composé d’historiens, de chercheurs et de juristes, devra livrer ses conclusions dans un an, au plus tôt. Ces résultats permettront de rédiger une recommandation officielle à la Société Nationale de l’Acadie (SNA) sur le débat du génocide.

«C’est à l’ensemble des Acadiens de décider de cela, donc c’est un dossier que doit porter la SNA», a expliqué M. Melanson en entrevue avec le journal acadien.

Le débat de définir ou non la Déportation de génocide fait rage depuis des années. La question a été relancée en mai dernier après que la Coopérative des Acadiens ait lancé une campagne pour faire reconnaître la déportation des Acadiens comme un génocide.

Dans la même catégorie