/news/world

Un parachutiste canadien se tue au cours d'un exercice militaire

Agence France-Presse

La Défense canadienne a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête après le décès d'un parachutiste canadien, dans la nuit de lundi à mardi, lors d'un exercice militaire sous commandement américain en Bulgarie.

Le bombardier Patrick Labrie, du 2e régiment de l'artillerie royale canadienne, «est décédé à la suite de blessures subies pendant un entraînement en parachutisme dans le cadre de l'exercice Swift Response», a indiqué le ministère canadien de la Défense.

COURTOISIE

 

L'accident a eu lieu vers 05h du matin en Bulgarie à Tchechniguirovo, près de Plovdiv (sud), a précisé Ottawa dans un communiqué. «La police militaire mène une enquête», a ajouté la Défense canadienne.

Un second Canadien ainsi que deux Américains ont été blessés, selon des médias locaux. L'armée bulgare a indiqué que les victimes étaient étrangères, mais sans en confirmer leur nationalité. Les soldats effectuaient des sauts de nuit à basse altitude (400 m), a précisé une porte-parole de la Défense bulgare, Violina Valeva.

Selon le site d'information Traffic.news, le parachute du militaire décédé ne s'est pas ouvert et les trois autres parachutistes se sont blessés après avoir sauté trop près les uns des autres. Leurs jours ne sont pas en danger, a assuré le site Dnevnik.bg.

Swift Response est un exercice sous commandement américain qui se déroule du 11 au 24 juin en Bulgarie, en Croatie et en Roumanie avec 5600 participants dont 1495 parachutistes. Il implique la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada.

Selon le commandement des forces aériennes américaines en Europe, cet exercice est destiné à «améliorer l'interopérabilité aérienne parmi les alliés de l'OTAN». La Bulgarie a intégré cette organisation en 2004.

Le chef d'État major canadien, Jonathan Vance, a adressé sur Twitter ses «plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues du bombardier Patrick Labrie (...) Nos pensées les accompagnent pendant cette période difficile».