/news/world

«C’est très difficile de se réadapter à la gravité»

TVA Nouvelles

Le retour sur Terre de l’astronaute David Saint-Jacques ne sera pas facile. Le Québécois devra affronter de nombreux effets secondaires.

À LIRE ÉGALEMENT

David Saint-Jacques à quelques jours de «tomber du ciel»

«C’est très difficile de se réadapter à la gravité, c’est quelque chose que tous les astronautes appréhendent. Il y a beaucoup d’effets, notamment le sens de l’équilibre qui est affecté», explique Isabelle Tremblay de l’Agence spatiale canadienne.

«C’est un peu comme avoir le mal de terre et le mal de mer, mais de façon vraiment intense», précise-t-elle.

Les équipes spécialisées de l’Agence spatiale canadienne sont équipées pour l’aider à se réajuster, assure Mme Tremblay. «On va appliquer les méthodes qu’on connait pour faciliter le plus possible le conditionnement», ajoute-t-elle.

En plus de la perte d’équilibre, les astronautes qui reviennent après un aussi long séjour ont subi un déconditionnement physiologique intense et accéléré. Les astronautes doivent se remettre en forme rapidement grâce à des programmes d’exercices spécialisés.

L’astronaute doit être de retour sur Terre le 24 juin.