/news/currentevents

Un chat domestique transpercé à l’arbalète

Antoine Lacroix | Journal de Montréal

Un couple de la Montérégie dont le chat a été transpercé par une flèche d’arbalète en début de semaine espère que le responsable de ce geste de cruauté animale sera appréhendé.

«Faut vraiment être malade pour faire ça à un chat. Je n’ai aucune idée qui a fait ça ni pourquoi. C’est vraiment épeurant», raconte Hailey Downes, une résidente de Brigham, en Montérégie.

Elle et son conjoint, Adney Norton, ont trouvé lundi soir leur félin de 2 ans, Bruce, avec un carreau d’arbalète qui traversait son petit corps de bord en bord.

Rapidement, ils l’ont amené au seul vétérinaire le plus près encore ouvert, à Brossard, soit à plus de 70 kilomètres et une heure de route. Il en a coûté 700 $ au couple pour les soins prodigués à l’animal, qui a pu être sauvé malgré ses blessures, dont une vertèbre brisée.

«Ils n’avaient jamais vu quelque chose pareil. Ç’a surpris tout le monde. Il avait mal, et nous, ça nous a brisé le cœur», relate Mme Downes.

PHOTO COURTOISIE

 

D’autres événements

Un autre chat du secteur aurait subi le même sort l’été dernier, aux dires de la jeune femme.

«Un de mes voisins m’a dit que son chat a vécu la même chose. Aussi, il y a plusieurs chats qui sont portés disparus depuis quelques mois. Est-ce que c’est une coïncidence? Je ne crois pas. Il faut que la personne qui s’attaque aux animaux soit arrêtée», s’insurge-t-elle.

Une plainte a été formulée à la Sûreté du Québec (SQ), qui confirme être bien au fait de la situation, et que des démarches ont été entreprises.

Du côté de la municipalité de Brigham, on se dit «bien surpris» et on déplore les événements qualifiés de «criminels».

«On va demander à la SQ qu’une enquête se fasse, a indiqué Pierre Lefebvre, directeur général de la ville. Il faut identifier la personne qui fait ça. On invite les gens qui ont des informations à venir nous en parler et on va faire les suivis.»