/news/currentevents

EN IMAGES | Des centaines de Hells réunis pour des adieux

Maxime Deland | Agence QMI

Des centaines de membres en règle des Hells Angels et de leurs clubs-écoles du Québec et de plusieurs autres provinces canadiennes ont envahi la métropole, jeudi, alors qu’avaient lieu les funérailles d’un de leurs «frères» mort en prison à la fin mai.

André «Frisé» Sauvageau, un vétéran Hells membre du chapitre de Montréal, a rendu l’âme le 28 mai dans sa cellule de la prison de Rivière-des-Prairies. Il serait mort de cause naturelle, possiblement en raison d’un problème cardiaque.

 

Ses funérailles, célébrées jeudi après-midi au Complexe funéraire Saint-François d’Assise, dans l’est de la métropole, ont attiré un très grand nombre de motards.

On a notamment pu apercevoir des visages bien connus dans le milieu interlope, tels que Salvatore Cazzetta, Vincent Boulanger, Gilles Lambert et Jean-Paul Ramsay.

Des Hells de l’ensemble des chapitres québécois et certains autres provenant notamment de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la Colombie-Britannique, ont fait la route jusqu’à Montréal pour assister aux obsèques d’André Sauvageau.

L’événement était sans surprise épié de très près par les policiers experts en crime organisé de la police de Montréal, de la Sûreté du Québec et de la Gendarmerie royale du Canada.

Comme c’est toujours le cas lors de ce genre de rassemblement de motards, les forces de l’ordre en ont profité pour regarnir leur album photo en photographiant tous les gens présents.

Aucun débordement n’a toutefois été signalé.

Le nombre impressionnant de motards à s’être déplacés aux funérailles pourrait avoir un lien avec la grande fête organisée ce week-end à Saint-Cuthbert, en Mauricie, afin de célébrer l’anniversaire de la création du chapitre des Hells Angels de Trois-Rivières.

Des centaines de membres en règle des Hells et de leurs clubs supporters sont attendus en Mauricie pour l’occasion.

Dans la même catégorie