/regional/estduquebec/cotenord

Expansion de la mine du lac Bloom de Champion Iron

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles 

La compagnie Champion Iron investira 589 millions $ pour doubler la production de sa mine du lac Bloom près de Fermont.

L'étude de faisabilité de la seconde phase de ce complexe minier a été dévoilée jeudi matin. La mine du Lac Bloom est une fosse à ciel ouvert fonctionnant avec des pelles hydrauliques et un concentrateur.

Ainsi, la production de la mine passera ainsi de 7,4 à 15 millions de tonnes de minerai de fer par année sur une période de 20 ans. Cette expansion créera 375 nouveaux emplois qui s’ajouteront aux 490 existants.

Le début de la production est prévu pour les premiers mois de 2021.

Ce projet avait été amorcé au début des années 2010, mais il a été interrompu en 2012 par la minière Cliffs qui a finalement fait faillite.

Selon le chef de la direction David Cataford, Champion a une bonne crédibilité sur les marchés à la suite du démarrage de la première phase.

Le prix du fer devrait permettre au projet d’être rentable, d’autant que le marché du fer s’est redressé au cours des derniers mois.

«On va chercher environ 130 $ US la tonne. Nos coûts d’opération sont de 40 $ US. Avec le transport, 20 $. Ça fait une marge d’environ 70 $ US la tonne. Si le prix reste là, on sera en mesure de financer la majorité de l’expansion avec nos revenus.»

Sur les 589 millions $ d’investissement, 68 millions $ ont déjà été autorisés par le conseil d'administration de Champion.

Les premiers travaux viseront à sécuriser les équipements et à procéder à divers projets électriques. D'autres travaux seront réalisés à Sept-Îles d'où est expédiée la production de Champion. La compagnie doit agrandir son aire d’entreposage à Pointe-Noire.