/news/travel

Morts mystérieuses en République dominicaine: une crainte ressentie chez les agences de voyages

TVA Nouvelles

stock.adobe.com

Après la mort mystérieuse d’un neuvième touriste en République dominicaine, des agences de voyages contactées par TVANouvelles.ca ressentent bien la crainte de certains Québécois qui songent à s’envoler pour cette destination soleil.

«Les gens posent beaucoup de questions, affirme Christophe Serrano, propriétaire de l’agence Voyages Super Prix, à Montréal. Ils sont très méfiants sur le sujet.»

Ce spécialiste de l’industrie touristique reconnait qu’il y a un risque à l’heure actuelle, puisque la cause de ces décès n’a pas encore été déterminée avec exactitude.

À LIRE ÉGALEMENT:

Un 9e touriste meurt dans des circonstances nébuleuses en République dominicaine

«Il y a une inquiétude, il y a une baisse d’intérêt pour la République dominicaine à cause de ça, c’est évident», soutient-il.

Il est toutefois trop tôt, selon lui, pour dire si ces événements auront un impact significatif sur les ventes. Il faudra attendre un mois ou deux, une fois les vacances de la construction passées, pour en mesurer l’ampleur.

«Si les clients ont le choix entre un forfait de 1500 $ en République dominicaine et 1500 $ pour le Mexique, ils vont choisir le Mexique» pour le moment, précise-t-il néanmoins.

Prudence

Son de cloche similaire à l’agence Voyages Plein Soleil, de Québec, où quelques voyageurs ont téléphoné pour faire part de leurs craintes.

«On dit à nos clients de rester prudents», mentionne le délégué commercial de cette agence, Jean-Luc Tremblay

Malgré tout, il croit que cette inquiétude «va s’estomper tranquillement».

«On a une très très grande confiance envers nos partenaires, dit M. Tremblay, qui a également travaillé pendant 18 ans chez Transat. On sait que les clients vont revenir aussi confiants. Les mesures sont prises pour qu’il n’y ait pas d’autres problèmes. Ça va être plus sécuritaire que jamais dans le futur.»

Certains clients sont parfois plus difficiles à rassurer. Il cite en exemple une cliente qui a préféré renoncer à son voyage et payer des frais d’annulation. «Elle ne voulait pas aller ailleurs, parce que la République dominicaine, c’est une destination qu’elle aime beaucoup», relate le délégué commercial.

Même s’il comprend cette peur, Jean-Luc Tremblay reste confiant quant au niveau de sécurité dans ce pays.

«Est-ce que j’y irais demain moi? Oui, j’y irais sans hésitation», conclut-il.

Dans la même catégorie