/finance/homepage

«Un incident majeur», selon l’Autorité des marchés financiers

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a qualifié de «très sérieuse» et «d’incident majeur», la fuite de renseignements personnels chez Desjardins.

Le chien de garde des marchés financiers au Québec a dit avoir été rapidement informé de la situation une fois que le mouvement coopératif a découvert le pot aux roses.

À LIRE ÉGALEMENT

Les renseignements personnels de 2,9 millions de membres Desjardins divulgués

«L'Autorité est satisfaite des gestes posés jusqu'ici par Desjardins afin de protéger l'intérêt de ses membres et leurs actifs. Elle demeure confiante que les dirigeants de l'institution ont pris la situation en charge avec la rigueur, la transparence et la célérité que commande la situation, et que la collaboration offerte aux autorités policières est pleine et entière», a affirmé l’AMF par communiqué, jeudi.

L’AMF a mentionné qu’elle s’est «assurée» que Desjardins renforce ses mesures de sécurité lorsque la fuite a été identifiée. Elle a souligné que cet événement montre l’importance de la protection des renseignements personnels et de la cybersécurité chez les institutions financières.

Dans la même catégorie