/news/politics

La femme de Rob Ford candidate pour le parti de Maxime Bernier

Senators vs Red Wings

Tony Caldwell/Ottawa Sun/QMI Agency

La femme du défunt ex-maire de Toronto Rob Ford sera candidate pour le Parti populaire du Canada, une recrue dont se réjouit Maxime Bernier puisqu’elle fait partie d’une famille bien connue pour son soutien au parti conservateur.

Renata Ford se présentera dans la circonscription d’Etobicoke–Nord aux élections fédérales du 21 octobre, a annoncé M. Bernier vendredi après-midi.

Le député de la Beauce, qui a claqué la porte du Parti conservateur du Canada (PCC) pour fonder sa propre formation politique, a présenté sa quarantaine de candidats dans la grande région de Toronto.

La famille Ford est connue pour ses liens de longue date avec le PCC. Le frère de Rob Ford et premier ministre ontarien, Doug Ford, a publiquement affiché ses affinités avec le chef conservateur Andrew Scheer.

Rob Ford et Doug Ford avaient aussi tous deux fait campagne aux côtés de l’ancien premier ministre conservateur Stephen Harper.

«Mme Ford fait partie de la famille politique conservatrice la plus connue en Ontario, a souligné le porte-parole du Parti populaire du Canada, Martin Masse. Nous sommes très heureux de l’avoir avec nous et de pouvoir ainsi démontrer aux Ontariens et à tous les Canadiens qu’ils ont une alternative crédible au parti conservateur sans principe d’Andrew Scheer à la prochaine élection.»

Le siège d’Etobicoke–Nord est occupé actuellement par la ministre fédérale des Sciences, Kirsty Duncan.

Parmi les 40 candidats annoncés se trouve aussi David Haskell, un professeur d’université qui a été mêlé à une controverse entourant la diffusion d’une vidéo du controversé professeur de psychologie Jordan Peterson.

M. Haskell s’est porté à la défense d’une assistante professeure qui a été accusée d’être transphobe après avoir diffusé en classe l’extrait vidéo d’un débat avec le professeur Peterson.

Ce dernier a fait l’objet d’une vague de critiques quand il a manifesté publiquement son refus d’utiliser des pronoms non-genrés.

M. Haskell a critiqué le fait que l'aide-professeure Lindsay Shepherd ait été réprimandée, soutenant que le traitement qui lui a été réservé contrevient au principe de la liberté d'expression.