/news/society

Cannabis et Fête nationale: pas les mêmes règles partout

TVA Nouvelles

Pour la première Fête nationale depuis la légalisation du cannabis, les fêtards devront vérifier dans chaque municipalité quelles sont les règles en vigueur avant d’allumer un joint dans la foule.

Par exemple, la Ville de Québec interdit la consommation de cannabis dans les lieux publics. Si les plaines d'Abraham ne sont pas officiellement un lieu public, le propriétaire des plaines, soit la Commission des champs de bataille nationaux, a interdit la consommation de cannabis sur son terrain.

Au parc Jean-Drapeau, où aura lieu le grand spectacle de Montréal le 23 juin, il sera possible de fumer de la marijuana. Les règles habituelles s’appliquent : il est interdit de fumer à 9 m des bâtiments et les fêtards ne pourront avoir en leur possession plus de 30 g de cannabis dans un lieu public.

«J'imagine que les gens vont se garder une petite gêne pas rapport à leur façon de fêter, espère l’animateur de la soirée dans la métropole, Guillaume Lemay-Thivierge. J'espère que c'est ça qu'ils vont faire. Si quelqu'un fume au milieu d'une foule aujourd'hui, c'est presque mal vu, dans le sens ou, ça manque de respect pour les gens qui sont autour, surtout au niveau des enfants.»

Opinions divisées

Dans certaines municipalités, fumer du cannabis sera donc permis pendant les festivités. Mais même si ce sera légal, les opinions sont partagées sur l’idée même de consommer au milieu d’une foule.

«Dans les lieux publics, oui, c'est négatif. Je suis allé aux Francofolies hier, déjà là, je trouvais ça agressant», déplore un homme rencontré par TVA Nouvelles.

«J'ai trois enfants, et, oui, c'est très dérangeant quand les gens fument autour des enfants», soulève pour sa part une mère de famille.

«C'est à ces moments-là que c'est le fun de fumer, tous ensemble, plaide pour sa part un jeune homme. Arrêtez de faire comme si c'était grave.»

Pas la folie dans les SQDC

On ne semble toutefois pas se ruer dans les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) en vue des festivités.

À la porte de la succursale montréalaise de la rue Sainte-Catherine, plus de la moitié des clients venaient de l’extérieur du Canada, selon ce qu’a pu observer TVA Nouvelles samedi. De passage à Montréal, ces touristes en profitent pour tester l’expérience, qui n’est pas légale dans leur pays d’origine.

Toutefois, on a rencontré peu de résidents québécois qui en profitaient pour faire des provisions avant les festivités.

«Le niveau d'inventaire est important dans chacune des succursales et est plus que suffisant pour répondre à la demande, affirme la SQDC. Comme à l'habitude, nos conseillers rappellent aux clients les mises en garde d'usage, et les orientent vers des produits à moindres risques.»

Règles au parc Jean-Drapeau

-Il est interdit de fumer dans les installations du Parc, ainsi que dans un rayon de neuf mètres autour des portes et fenêtres de tout bâtiment

-Il est interdit de fumer dans un périmètre de neuf mètres des aires extérieures de jeu destinées aux enfants, ce qui comprend la Plage Jean-Doré dans son ensemble

Fête nationale au parc Jean-Drapeau

Animation

Guillaume Lemay-Thivierge

Prestations

Éric Lapointe

Marie-Élaine Thibert

Florent Vollant

Marie Michèle Desrosiers

Koriass

Philippe Brach

Guylaine Tanguay

FouKi

Mariana Mazza

Dans la même catégorie