/news/currentevents

Air Canada: elle se réveille enfermée dans un avion complètement vide

Agence QMI

Airplane empty cabin with a beautiful sunset orange light.

REC Stock Footage - stock.adobe.com

Une femme qui s’était endormie pendant un vol d’Air Canada entre Québec et Toronto s’est réveillée enfermée dans l’avion et plongée dans l’obscurité complète, apparemment oubliée par le personnel de bord.

Tiffani Adams a raconté sa mésaventure sur son compte Facebook la semaine dernière.

«Je me suis réveillée (dans l’avion) vers minuit - quelques heures après que le vol ait atterri -, complètement frigorifiée, encore attachée sur mon siège, dans la noirceur totale.»

L’incident est survenu à Toronto au terme d’un vol dans la soirée du 9 juin dernier.

Air Canada a confirmé l’histoire de Mme Adams et a indiqué, au réseau radiophonique NPR, qu’elle était demeurée en contact avec elle.

En lisant un livre

La femme raconte qu’elle s’est endormie tandis qu’elle lisait un livre. Elle explique qu’elle était très confortable, puisque, dit-elle, sa rangée de sièges était inoccupée.

«(En me réveillant) je pensais que je faisais un mauvais rêve, je me disais : comment une chose pareille peut-elle arriver ?», écrit-elle sur Facebook.

Comble de malchance, la batterie de son téléphone cellulaire était à plat et elle ne pouvait pas communiquer avec l’extérieur. L’avion était sans électricité, étant donné qu’il n’était plus branché au sol.

Elle a quand même réussi à se rendre dans la cabine de pilotage où elle a trouvé une lampe de poche. De peine et de misère, elle a ensuite ouvert la porte principale de l’appareil pour se retrouver face au vide; aucune rampe extérieure n’était présente.

C’est en faisant des signaux lumineux avec la lampe de poche que Mme Adams a finalement obtenu de l’aide.

Informés de la situation, des représentants d’Air Canada se sont immédiatement excusés et lui ont offert de la reconduire chez elle en limousine.

Mme Adams affirme que sa mésaventure l’a marquée. «Je n’ai pas beaucoup dormi depuis. J’ai des terreurs nocturnes et je me réveille anxieuse, dans la crainte de me retrouver seule enfermée dans la noirceur.»

Air Canada lui a indiqué qu’une enquête était en cours et qu’on prendrait des moyens pour éviter qu’une situation semblable se répète.