/news/culture

Cinéma sous les étoiles: 10 ans de cinéma documentaire

Gabriel Beauchemin | Agence QMI

ART-CINEMAS-ETOILES

COURTOISIE

Le festival de films documentaires Cinéma sous les étoiles lancera mardi soir sa dixième édition à Montréal, un anniversaire qui marque le parcours d’un événement en pleine évolution.

«C’est gros, ce n’était pas ça au début, c’était vraiment tout petit. Ça a évolué en fou», indique Nicolas Goyette, co-coordonnateur et responsable de la programmation de l’événement Cinéma sous les étoiles.

«La première édition, il y avait seulement une quarantaine ou une cinquantaine de personnes au parc Laurier qui était notre seul lieu de projection pour cette année-là. On louait tout notre équipement à l’externe, poursuit le co-coordonnateur. Mais là on est rendu à 60 projections, on fait parfois deux projections le même soir dans des parcs différents, c’est toute une équipe qui est nécessaire pour opérer ça.»

Chaque été depuis 10 ans, l’événement Cinéma sous les étoiles, produit par Funambules Médias, présente des documentaires sociaux et politiques en plein air, dans différents parcs de Montréal. Malgré l’évolution importante qu’a connue l’événement, le mandat du festival est toujours demeuré le même.

«L’idée, elle était là. C’était de présenter des films dans des parcs et d’avoir des discussions après, poursuit Nicolas Goyette. Ça a toujours été pour provoquer le débat public, dans une optique de réappropriation des espaces publics, dans une optique citoyenne.»

Agir

À chacune des projections prévues, une discussion s’organise à la toute fin des séances à travers laquelle le public est invité à poser des questions et échanger avec des spécialistes et des cinéastes présents sur place pour l'occasion.

« C’est un excellent outil d’éducation populaire, soutient Nicolas Goyette. Le niveau de débat, dans plusieurs des projections auxquelles je suis allé, était vraiment intéressant. Le public participe bien.»

Non seulement les films présentés peuvent nourrir de riches discussions, mais ils peuvent également ouvrir la porte à un engagement citoyen.

«On ramène un slogan cette année : “voir, parler, agir”. Il y a donc un troisième élément qui est le “agir”. Dans certaines projections, en plus de voir le film et d’en discuter ensuite, il y aura des groupes militants, environnementaux, citoyens, etc. qui vont venir présenter leur projet local, et ça permet au public, après avoir discuté de ça, de s’impliquer directement sur le terrain», indique le responsable à la programmation.

L’événement Cinéma sous les étoiles se déroulera du 25 juin au 30 août dans dix arrondissements de Montréal ainsi que pour une première fois à Saint-Bruno-de-Montarville en Montérégie.