/news/world

L'Europe commence à chauffer, des records de chaleur attendus

Agence France-Presse

Une canicule d'une grande précocité a commencé à s'abattre lundi sur l'Europe, avec des températures avoisinant les 40 degrés attendues dans plusieurs pays du continent.

La vague de chaleur arrive du Sahara, poussant les autorités à multiplier les mises en garde aux populations, alors qu'avec le réchauffement planétaire, lié aux émissions de gaz à effet de serre, ce phénomène climatique hier exceptionnel va se répéter, avertissent les scientifiques.

«Le soleil pourrait briller de manière ininterrompue, beaucoup d'air chaud nous arrive d'Afrique», selon Sabine Krueger, du service météorologique allemand DWD, pour qui le sud de l'Europe devrait être particulièrement touché.

L'alerte canicule niveau «orange» a été déclenchée par Météo-France lundi matin pour la région parisienne, alors que la France garde en mémoire la canicule de 2003 qui avait provoqué une surmortalité de 15 000 personnes.

En France, les fortes chaleurs (entre 35°C et 38°C) séviront d'abord dans le centre, la vallée du Rhône et l'arrière-pays provençal (sud-est), pour gagner mardi le nord-est, avant de s'étendre entre mercredi et jeudi sur une grande partie de l'ouest du pays.

C'est une canicule sans précédent par sa précocité, et ce depuis 1947 et l'établissement de relevés détaillés, souligne Météo-France.

«Ilots de chaleur», les grandes villes souffriront particulièrement, pour cause de sols bétonnés, du manque d'arbres et des activités humaines.

«J'ai fermé tous les volets avant de partir au travail, et pris des bouteilles isothermes pour bien m'hydrater», témoignait Marie-Astrid Barat, trentenaire interrogée dans le quartier de l'Opéra, en plein centre de Paris, alors que le pic de chaleur en France est attendu dans les prochains jours.

Chapeaux et brumisateurs

Sur l'esplanade du Trocadéro, les touristes portaient des parapluies en guise d'ombrelles et des chapeaux, non loin de l'emblématique Tour Eiffel qui a mis en garde sur Twitter: «#Canicule: Amis visiteurs, il va faire très chaud cette semaine ! Pensez à vous protéger du soleil , à vous hydrater régulièrement et à faire une pause pendant votre visite».

«Je me mets plusieurs fois par jour de la crème écran total 50, mais je ne change pas mes plans», explique Ignacio Balberdi, touriste argentin de Buenos Aires, rencontré vers l'Opéra. «On ne peut pas rester à l'hôtel l'après-midi car il y fait trop chaud, on se balade à l'ombre dans la rue».

Veronica Thémée, une jeune maman trentenaire, garde son fils de trois mois, Alejandro, dans son appartement parisien. «On a ouvert toutes les fenêtres pour avoir un courant d'air, mais on garde les volets à demi fermés». Son fils est habillé uniquement avec une couche et la jeune femme utilise un brumisateur d'eau pour l'hydrater.

Les magasins d'électroménager sont pris d'assaut par des Parisiens à la recherche de ventilateurs ou climatiseurs. «Je voulais acheter un ventilateur, mais il n'y en avait plus!», témoigne, mi-amusée, mi-agacée, Anne-Sophie Viger, 30 ans.

En Espagne, l'agence météorologique (AEMET) a publié lundi une série de recommandations habituelles lors des épisodes de canicule (boire, se couvrir la tête, pas d'exercice physique en pleine journée) et a par ailleurs mis en garde lundi contre un «risque extrême» d'incendies dans certaines parties de la Catalogne, d'Aragon, de Navarre et d'Estrémadure.

Mais les températures les plus élevées sont attendues dans les prochains jours.

Selon l'AEMET, les températures devraient probablement dépasser les 40 degrés dans certaines zones du centre, du sud et du nord-est de l'Espagne, voire atteindre 42 degrés dans la vallée de l'Ebre jeudi, vendredi et samedi.

L'Allemagne pourrait, elle, connaître en milieu de semaine des températures parmi les plus élevées jamais enregistrées depuis plus de 70 ans, le record en juin remontant à 1947, avec 38,2° relevés à Francfort.

En Autriche, l'agence météorologique ZAMG a prévenu des risques d'orages violents, avec des températures qui vont grimper jusqu'à 37° et la canicule devrait venir flirter avec le sud de la Scandinavie à partir de mardi, avec des températures attendues autour de 30° au Danemark et en Suède méridionale en journée.

Le Royaume-Uni s'inquiète quant à lui des «orages violents», pour lesquels des avertissements ont été émis pour lundi et mardi.