/regional/sherbrooke/estrie

Compton va de l'avant avec la démolition de son hôtel de ville

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

La municipalité de Compton en Estrie a débuté les travaux de démolition de son hôtel de ville.

Mardi matin, le duplex adjacent à l'immeuble a croulé sous les coups de la pelle mécanique. Mercredi, on doit s'attaquer au bâtiment principal qui a plus de 120 ans.

Toutefois, la suite des travaux pourrait être retardée d'une journée ou deux, puisque la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a reçu une plainte à l'effet qu'il y aurait peut-être de l’amiante à l'intérieur de l'hôtel de ville.

La municipalité n'a aucune information à ce sujet dans ses registres. Des analyses seront effectuées au cours des prochaines heures pour le confirmer.

Les élus entendent poursuivre dès qu'ils auront reçu le feu vert.

Injonction et anomalies

Ils n'en sont pas à leur première embûche dans ce dossier, le groupe Action citoyen Compton ayant tenté l'an dernier d'obtenir sans succès de la Cour supérieure une injonction interlocutoire afin d’arrêter le projet de démolition et de reconstruction d'un nouvel hôtel de ville.

L'été dernier, la municipalité avait dû relocaliser ses employés et ceux du bureau de poste à la suite d'une expertise réalisée par une firme d'ingénierie. Un rapport indiquait que le bâtiment présentait plusieurs risques pour la sécurité et la vie des usagers:

- Fissures excessives dans les poutres soutenant les planchers

- instabilité des solives mal fixées

- déficience structurale de la toiture

Ce ne sont que quelques-unes des anomalies relevées.

En 2012, les citoyens avaient également dit non lors d'un référendum à un projet de construction d'un nouvel hôtel de ville.

Après y avoir investi un quart de million de dollars en rénovations il y a cinq ans, les élus ne souhaitaient pas refaire la même erreur. Plusieurs citoyens sont aujourd'hui du même avis.

En plus des bureaux municipaux, de salles communautaires, le futur bâtiment abritera la Caisse Desjardins et le bureau de Postes Canada.

Les coûts du projet s'élèvent à 3,4 M$

La municipalité bénéficie d'une subvention de 1,8 M$ du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation.

Elle devrait toucher des revenus de location de 660 000 $, si bien que sa part s'élèverait à environ 900 000 $.

La démolition prendra environ une semaine. La construction du nouveau bâtiment multifonctionnel devrait être terminée pour le printemps prochain.