/regional/montreal/monteregie

Décès de l’entomologiste Georges Brossard

TVA Nouvelles et Agence QMI

Le fondateur de l'Insectarium de Montréal vient de pousser son dernier souffle. L'entomologiste Georges Brossard est mort, peu avant 10h, mercredi matin, à la maison de soins palliatifs Victor-Gadbois de Saint-Mathieu-de-Beloeil, en Montérégie.

L'homme de 79 ans avait été admis à cet endroit le 18 juin dernier en raison d'une maladie grave, a appris TVA Nouvelles.

C’est en 1989 que Georges Brossard avait donné à la Ville de Montréal sa collection de près de 250 000 spécimens d'insectes provenant de plus de 100 pays. Le maire de l’époque, Jean Doré, avait demandé à Pierre Bourque, alors directeur du Jardin botanique et futur premier magistrat de la métropole, de soutenir le projet de créer l’Insectarium de Montréal, qui a vu le jour le 7 février 1990. Les installations sont, rappelons-le, en rénovation majeure et doivent rouvrir leurs portes en juin 2021.

«C’est grâce à Georges Brossard, qui a fait don en 1989 de sa fabuleuse collection de spécimens à la Ville de Montréal, que nous pouvons aujourd’hui faire comprendre l’importance des insectes sur notre écosystème et sur la préservation de la biodiversité à des millions de visiteurs», a dit Laurence Lavigne Lalonde, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable de la transition écologique et résilience, de l'Espace pour la vie et de l'agriculture urbaine, par communiqué.

«Son legs est d’autant plus important à l’heure où leur protection est devenue primordiale pour nos écosystèmes et même notre économie, a-t-elle poursuivi. L’équipe d’Espace pour la vie travaille très fort pour faire vivre la passion de Georges Brossard aux nombreux visiteurs qui auront prochainement l’occasion de redécouvrir ces fascinantes créatures dans un insectarium tout neuf qui leur rendra hommage.»

«Sans l’extraordinaire contribution de Georges Brossard, l’Insectarium de Montréal n’aurait sans doute jamais vu le jour. C’est pour nous un grand honneur de poursuivre son travail avec une passion à l’image de son fondateur. Son legs est immense et son souvenir sera à jamais lié à la mission d’Espace pour la vie», a indiqué de son côté Charles-Mathieu Brunelle, directeur d’Espace pour la vie.

Georges Brossard, qui a été notaire avant de s'engager dans sa passion pour les insectes, a été décoré de nombreuses récompenses au cours de sa vie. Il a été fait chevalier de l'Ordre du Québec en 2006 et de l'Ordre du Canada en 2002.

Il a de plus reçu la médaille de l'Assemblée nationale du Québec en 2012.