/regional/montreal/montreal

JUMP: les vélos d’Uber débarquent en ville

Béatrice Roy-Brunet

 - Agence QMI

GEN-JUMP-UBER

CÉDÉRICK CARON/24 HEURES/AGENCE QMI

Il est maintenant possible de se promener à dos d’un vélo électrique en libre-service JUMP dans les rues de Montréal.

Plusieurs centaines de montures rouges sont offertes dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Rosemont–La Petite-Patrie, de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, de Ville-Marie, de Verdun, du Sud-Ouest et d’Outremont.

«Dans les prochaines semaines, on va étendre notre zone, donc plus de vélos vont être disponibles», a expliqué Jean-Christophe de Le Rue, le porte-parole d'Uber au Québec, lors du lancement officiel mercredi matin.

Le service avait initialement été annoncé pour la mi-juin. «On a déposé tous les documents nécessaires pour obtenir le permis à la Ville de Montréal. [...] On a eu notre permis [mardi], alors on lance [mercreci], a ajouté M. de Le Rue.

Application mobile

Les vélos sont disponibles à partir de l’application mobile d’Uber, sous l'onglet «Vélos».

La location d’un vélo rouge coûte environ 30 cents pour une minute. Ainsi, un déplacement d’une trentaine de minutes se situe autour de 9 $. Dès que ce dernier est débarré, le compteur commence à tourner.

Le cadenas dont il est équipé permet de laisser le véhicule à n’importe quel support à vélo disponible dans la ville.

«Ces vélos-là ne peuvent être verrouillés qu’à un support à vélo. Si un utilisateur ne le fait pas, on donne un premier avertissement à l’utilisateur, après c’est une pénalité financière. Si ça se reproduit encore ça peut mener à la suspension du compte», a ajouté M. de Le Rue.

Une assistance électrique au pédalage permet d’atteindre une vitesse de croisière allant jusqu'à 32 km/h.

Dans la même catégorie