/news/politics

L'ex-PDG d’Investissement Québec nommé délégué général du Québec à Londres

Geneviève Lajoie | Journal de Québec

archives Journal de Québec

L’Ex-PDG d’Investissement Québec Pierre Gabriel Côté est nommé délégué général du Québec à Londres par le gouvernement Legault.

Remplacé à la tête du bras financier du gouvernement il y a quelques semaines par Guy Leblanc, M. Côté ne se retrouve pas pour autant le bec à l’eau. La CAQ l’envoie représenter le Québec dans la capitale britannique.

Il n’a pas été possible de savoir si Pierre Gabriel Côté conservera son salaire de grand patron de société d’État.

L’an dernier, il a touché un salaire de base de 415 236$. Le ministère des Relations internationales nous a invité à surveiller le décret de sa nomination qui sera publié d’ici quelques semaines pour en savoir davantage sur sa rémunération comme nouveau délégué général du Québec à Londres.

Titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique de l’Université Laval, M. Côté a occupé plusieurs postes de direction durant sa carrière, notamment chez Bombardier Aéronautique, Sucre Lantic et Fibrek. Il a été nommé PDG d’IQ en 2014 par le gouvernement de Philippe Couillard.

Pierre Gabriel Côté a été au centre d’une controverse l’an dernier au sujet de sa voiture de fonction. Juste avant les élections, il avait orchestré un virage vert et troqué sa Porsche pour une Tesla, ce qui avait fait bondir sa prime-auto de 19 000$ à 30 000$. Devant les critiques, l’ex-patron d’IQ avait été contraint de dire adieux à son allocation bonifiée.

À l’arrivée au pouvoir du gouvernement Legault, le ministre Pierre Fitzgibbon avait rapidement confié que M. Côté ne cadrait pas avec sa vision de la société d’État. En début d’année, un chasseur de têtes avait été embauché pour lui trouver un remplaçant.

La CAQ a également manifesté le désir d’accentuer le profil économique de ses délégations à l’étranger.

Ainsi, notons également la nomination mercredi de Martine Hébert, v.-p. principale du Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, qui devient déléguée du Québec à Chicago.