/regional/troisrivieres/mauricie

Vol d'identité: «On n'a plus de dossier à votre nom madame!»

TVA Nouvelles

La vie d’une femme de Shawinigan, en Mauricie, a carrément basculé lorsqu’un fraudeur a utilisé son nom, son numéro d'assurance sociale et ses informations de crédit. Ce dernier a même pris le contrôle de sa ligne téléphonique.

Marie-Josée Suzor se trouvait à l'extérieur de la région lorsque tous ses services ont été paralysés. Ses tracas ont alors commencé.

«Ma soeur appelle à l’hôtel et me cherche. Celui ou celle qui avait mon cellulaire l'a textée pour lui demander de l’argent parce que j'étais mal prise, mais ce n’était pas moi», raconte-t-elle.

«Je n'étais pas capable ni de faire ni de recevoir des appels. Ma carte de crédit ne marche pas, l'autre ne passait pas, ma carte Accès D ne passait pas.»

«Vous demeurez à Anjou»

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle a téléphoné à l’agence d’évaluation de crédit. «Equifax me dit: "vous demeurez à Anjou, vous n'avez plus d'adresse à Shawinigan"!»

Elle a alors porté plainte à la police, puis a rejoint son fournisseur de service cellulaire dans l’espoir de retrouver le contrôle de son appareil. «Ils m'ont dit: "on n’a plus de dossier à votre nom madame." J'ai dit: "non, ça marche pas".»

Bien qu'il n’y ait pas nécessairement de lien entre l'histoire de Mme Suzor et la fuite d'informations historique chez Desjardins, la coïncidence est frappante. Son dossier est maintenant entre les mains de la Gendarmerie royale du Canada.

«Ils m'ont dit que je suis un des cas lourds au Québec», souligne-t-elle. Quelqu'un a même fait l'acquisition d'un véhicule tout-terrain en son nom.

Elle s’est aussi fait dire que son numéro d'assurance sociale n'était «plus bon» et qu’elle devrait vérifier son passeport.

Son histoire n'est pas unique. Des dizaines de personnes lui ont d’ailleurs demandé conseil depuis la médiatisation de son histoire.

-D'après un reportage de Jonathan Roberge

Dans la même catégorie