/regional/estduquebec/basstlaurent

Aéroport régional de Mont-Joli: feu vert aux travaux de réaménagement de l'intérieur du terminal

Katia Laflamme | TVA Nouvelles

L'Aéroport régional de Mont-Joli, au Bas-Saint-Laurent, va de l'avant avec le projet de réaménagement de l'intérieur de son terminal.

Les travaux vont s’échelonner d’août à novembre.

La Régie intermunicipale de l’Aéroport régional de Mont-Joli a obtenu une aide financière de 221 000 $ de la part du gouvernement du Québec pour procéder aux travaux. Mais on tente toujours d’obtenir du financement de la part du gouvernement fédéral.

Le président du conseil d’administration de la Régie, Bruno Paradis, confirme qu’il s’agit d’un projet de près de 500 000 $.

«Le 221 000 $ provient du fonds des régions des Affaires municipales, mais qui est géré par les maires et les préfets du Bas-Saint-Laurent», a indiqué M. Paradis.

«Il va y avoir d’autres financements, on parle d’un projet entre 400 000 $ et 500 000 $, on va attendre le prix des soumissions», a-t-il ajouté.

Ces travaux étaient devenus nécessaires, surtout pendant la période hivernale alors que l'aéroport reçoit de plus gros porteurs, notamment du transporteur Sunwing.

Les quelque 180 passagers qui embarquent à Mont-Joli étaient très à l'étroit dans l'aéroport, qui a été construit dans les années 1970.

On va notamment faire passer la salle d'attente sécurisée de 60 à 80 places.

Une chute à bagages adjacente à la salle d'attente sera ajoutée, permettant de procéder à la fouille en une seule étape, ce qui accélérera l'embarquement des passagers.

Selon la directrice de l’aéroport, il s'agissait de l’irritant principal pour les passagers. Ces travaux vont permettre d'«éviter que le passager ait à passer dans la zone restreinte deux fois, ce qui va améliorer beaucoup le temps et la fluidité des opérations», a insisté Chantal Duchesne.

Comme l'Aéroport régional de Mont-Joli dessert aussi des vols nolisés, qui ne nécessitent pas de fouille, dont les vols des compagnies minières ou encore les vols de la Société des traversiers du Québec (STQ), ces passagers auront maintenant une salle d’attente spécifiquement pour eux ainsi qu’un accès direct sur la piste.

Et, finalement, un comptoir d'enregistrement supplémentaire sera installé.

L'Aéroport régional de Mont-Joli accueille environ 60 000 passagers chaque année et près de 10 000 vols. Il emploie une cinquante de personnes.