/news/currentevents

Cinq personnes mordues par des huskies en cavale à Sherbrooke

TVA Nouvelles

ARCHIVES/AFP

Le propriétaire de deux huskies laissés sans surveillance qui ont mordu cinq personnes, lundi à Sherbrooke, a écopé d’amendes totalisant 2584 $, confirme le Service de police de Sherbrooke (SPS).

Tout a commencé vers 11h, dans l’arrondissement de Rock Forest, lorsqu’une femme a aperçu les deux chiens s’en prendre au chat de sa voisine, raconte le porte-parole du corps policier, Samuel Ducharme. Pour éviter un drame, elle a alors interpellé les deux bêtes. Après avoir été mordue au bras en voulant les approcher, la dame a alors contacté les policiers.

Entre temps, les chiens ont pris la fuite dans les rues de la Ville et ont blessé trois autres personnes dans leur cavale.

Les agents du SPS ont finalement reçu un appel leur mentionnant que les chiens se trouvaient dans une cour d’école où un camp de jour se déroulait. En tentant de les agripper, l’un des patrouilleurs a également été  mordu.

M. Ducharme souligne que personne n’a été gravement blessé. Deux personnes se sont toutefois rendues à l’hôpital pour consulter un médecin.

Le porte-parole précise du même coup que les chiens ne semblaient pas agressifs en apparence. C’est plutôt au moment où les gens tentaient de vérifier leur médaille ou de les retenir qu’ils montraient les dents.

Une fois localisé par les policiers, le propriétaire des deux bêtes s’est montré collaborateur avec les autorités. Ses huskies ont malgré tout été confiés à la SPA de l’Estrie et ils devront subir une étude comportementale. Il a également reçu quatre constats d’infraction en lien avec le règlement municipal concernant les morsures d’animaux.

«On sait que ce n’était pas la première fois que la SPA intervenait auprès de ces chiens-là, car ils s’étaient déjà sauvés la semaine dernière», affirme Samuel Ducharme. Lors de cet événement, personne n’avait toutefois été blessé.