/regional/montreal/montreal

Une première canicule guette les Montréalais

TVA Nouvelles

Les Montréalais devraient vivre cette semaine leur première canicule de la saison, selon les prévisions d’Environnement Canada.

La température devrait dépasser les 30°C au cours des quatre prochains jours dans la métropole pour atteindre un maximum de 32°C vendredi, qui s’annonce la journée la plus chaude et humide de la semaine.

 

Le mercure devrait atteindre les 30°C mardi à Montréal, pour ensuite grimper à 31°C mercredi et à 32°C jeudi et vendredi.

À titre de comparaison, la température moyenne à Montréal un 2 juillet est de 25,4°C.

Pour être qualifiée de «canicule», la température doit dépasser les 30°C durant au moins trois jours consécutifs.

Ailleurs dans la province, Environnement Canada ne parle pas d’épisode caniculaire, même si le soleil et la chaleur seront aussi de la partie. À Québec, par exemple, le mercure dépassera les 30°C jeudi et vendredi, selon les prévisions météorologiques.

Il s’agit d’une canicule «limite», dit Simon Legault, météorologue d’Environnement Canada, puisque ce n’est pas tout le Québec qui subira la même vague de chaleur. «Est-ce qu’on peut dire canicule à Montréal mais pas à Drummondville?», poursuit-il.

Environnement Canada prévient qu’un front froid prévu samedi fera revenir le mercure à des températures plus saisonnières.

«Ce n’est pas anormal d’avoir ces températures-là en juillet», précise le météorologue. «Mais c’est un grand contraste avec ce qu’on a connu au mois de juin.»

L’année dernière, une importante canicule avait aussi touché le sud du Québec dans les premiers jours de juillet. Entre le 30 juin et le 7 juillet, la province a été frappée par une vague de chaleur intense au cours de laquelle plusieurs records ont d’ailleurs été battus.

À Montréal seulement, la Direction régionale de santé publique chiffre à 66 le nombre de décès causés par la canicule de 2018.

Dans la même catégorie