/regional/estduquebec/basstlaurent

Une autre baleine s’échoue sur le bord du Saint-Laurent

Katia Laflamme

 - Agence QMI

Après un mois de juin marqué par la découverte de nombreuses carcasses de baleines noires, voilà que juillet débute avec la présence d'un rorqual échoué dans le secteur de Métis-sur-Mer, dans le Bas-Saint-Laurent.

Le petit rorqual, qui mesure cinq mètres, s’est échoué mardi sur la berge après avoir été aperçu lundi au large.

Des biologistes de Pêches et Océans Canada se sont rendus sur place mardi matin pour effectuer des prélèvements sur le mammifère marin.

L’état de décomposition de la carcasse n’était pas très avancé, les biologistes devaient donc faire les prélèvements le plus tôt possible afin d’obtenir des échantillons de bonne qualité.

Selon le biologiste de Pêches et Océans Canada Jean-François Ouellet, les morceaux retirés serviront à des projets de recherche. Les muscles, la peau et le gras permettront de connaître plusieurs informations sur l’animal.

«On peut encore trouver des résidus de toutes sortes de produits dans la kératine des fanons, ce qui peut en dire beaucoup sur ce qu’a vécu l’animal» a-t-il précisé.

Toutefois, il n’y aura de nécropsie, comme le petit rorqual n’est pas considéré comme une espèce en voie de disparition,

Selon les premières constatations, le cétacé semble avoir été blessé par du cordage ou encore une hélice de bateau.

Il est impossible de savoir si c’est ce qui a causé son décès, mais les marques sont bien visibles sur la carcasse.

Depuis le début de l’année, les carcasses de quatre petits rorquals et de sept bélugas ont été retrouvées sur les rives du Saint-Laurent alors que six baleines noires ont été découvertes dans les eaux canadiennes.

Dans la même catégorie