/news/politics

Valérie Plante heureuse de voir les gouvernements «sur la même longueur d’onde»

TVA Nouvelles

La mairesse de Montréal Valérie Plante ne pouvait que se réjouir, jeudi midi, de l’annonce quelques minutes plus tôt de l’octroi par Ottawa de 1,3 milliard $ pour le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal.

«Je l’entends tout le temps sur le terrain, les gens veulent du transport collectif, je m’en réjouis. Les gens de Montréal, c’est ça, leur attente.»

L’annonce de jeudi est une «bonne nouvelle», mais «évidemment, on a hâte d’avoir le montage complet, tant de la part du fédéral que du provincial», reconnait la mairesse.

En entrevue avec TVA Nouvelles, elle n’a pas voulu s’avancer si elle était confiante de pouvoir emprunter ces stations en 2026, comme prévu. Mais elle s’enthousiasme de voir le municipal, le provincial et le fédéral sur la même longueur d’onde dans le dossier du transport en commun.

«On est dans une période de l’histoire où plus que jamais, la population veut du transport collectif, elle le dit haut et fort, constate la mairesse. Pendant ma campagne électorale, j’ai parlé d’une ligne de métro, et les gens ont dit oui. Les gens veulent du transport collectif, et l’exigent.»

Elle assure aussi que Montréal n’assumera pas de participation financière dans ce projet, mais seulement une fois que les stations seront construites, notamment avec l’«aménagement autour des stations» et des installations pour le transport actif, comme les Bixis.

Dans la même catégorie