/news/society

Dernier adieu empreint d'émotion pour le bombardier Patrick Labrie

TVA Nouvelles

Des funérailles militaires ont été célébrées ce samedi à Gatineau pour le soldat canadien Patrick Labrie, mort en Bulgarie lors d'un exercice d'entraînement en parachute.

Le bombardier Labrie, dans les Forces canadiennes depuis six ans et basé à Petawawa, en Ontario, est décédé des suites de blessures subies lors d'un saut en parachute le 17 juin dernier.

 

Des rues ont été fermées samedi matin dans le secteur Buckingham, pour permettre le passage du cortège militaire composé de ses frères et sœurs d’arme, avant la cérémonie dans l'église Saint-Grégoire-de-Nazianze.

Trente-six coups de feu avec des munitions à blanc ont notamment retenti.

«Il y a un cycle de vie qui n’a pas été respecté; pour ses parents, il y a quelque chose qui n’est pas normal, exprime le conseiller municipal du district de Masson-Angers et ami de la famille, Marc Carrière. C’était un grand ambassadeur. La cérémonie d’aujourd’hui représente exactement qui il était.»

La police militaire enquête toujours sur les circonstances de la mort du jeune homme originaire de Gatineau.

Dans la même catégorie