/regional/sherbrooke/estrie

Inondés à répétition, ils blâment un entrepreneur

TVA Nouvelles

Des résidents du secteur Fleurimont, à Sherbrooke, ont été inondés pour la deuxième fois en deux semaines à la suite des fortes pluies de samedi dernier. Plusieurs propriétaires blâment l'entrepreneur en construction qui réalise des travaux sur la rue Quatre-Saisons.

Les importantes précipitations ont inondé quelques terrains de la rue Chèvrefeuille. Deux jours plus tard, les traces sont encore apparentes.

«C'est vaseux. La boue se retrouve sur le patio et dans la maison. Ce n'est pas la fin du monde, mais c'est désagréable», déplore Maryse Ricard, propriétaire dans le secteur. 

C'est la deuxième fois en huit jours qu’une telle situation se produit et la dame pointe du doigt les travaux réalisés derrière chez elle.

«Ça fait cinq ans que j'habite ici et ça ne s'était jamais produit. Avant, il y avait un beau ruisseau où l'eau s'écoulait, la nature suivait son cours», estime Maryse Ricard.

Le terrain de Jean-Marc Paré, un voisin, a également été inondé: «Je ne comprends pas, l'eau finissait dans un étang et ça a été bouché».

L’entrepreneur se défend

René Bégin, l'entrepreneur en construction visé par la grogne des citoyens, prépare deux terrains pour construire des immeubles à logements et se défend d'avoir dérangé l'écoulement des eaux.

«C'était vraiment des pluies exceptionnelles. L'eau finissait sur les terrains avant, mais ça ne paraissait pas. Ça parait maintenant parce que là les sédiments restent là», juge-t-il.

«D'habitude lorsque des travaux sont réalisés près des résidences comme ici, on met en place des mesures d'atténuation comme des membranes géotextiles. Je crois qu'il y a place à l’amélioration de ce côté», estime de son côté Vincent Boutin, conseiller municipal de l'arrondissement Fleurimont, qui croit que les travaux devaient être faits avec plus de précautions.