/news/currentevents

Découverte d'un corps dans la rivière Batiscan

Agence QMI

Un corps a été découvert par des passants, lundi soir, sur les berges de la rivière Batiscan, à Notre-Dame-de-Montauban, en Mauricie.

La découverte a été signalée aux environs de 21 h 30 à la Sûreté du Québec (SQ).

La police menait depuis vendredi soir dernier des recherches sur le cours d'eau et ses berges pour tenter de retrouver un homme d'une trentaine d'années qui aurait perdu pied en tentant de traverser la rivière, avant d'être emporté par le courant.

La SQ n'était toutefois pas en mesure de confirmer, lundi soir, l'identité de la personne retrouvée par les citoyens.

Au fil des ans, la rivière Batiscan a fauché de nombreuses vies. Des touristes tentent régulièrement de rejoindre des bancs de sable visibles au centre du cours d'eau, croyant à tort qu'il n'y a presque pas d'eau tout autour.

«Sur des bancs de sable, ils ont des chaises longues. C'est incroyable, au milieu de la rivière. Quand on voit ça, on est tenté d'aller plus loin. Les gens d'ici savent quelles sont les limites à ne pas dépasser. Si quelqu'un d'autre vient ici où voit ça sur internet, il peut dépasser les bornes. Je ne dis pas que c'est ça qu'il a fait, mais s'il a tenté sa chance, il est parti», a analysé un résident des environs, René Morin.

Plusieurs citoyens de la petite municipalité contribuent comme ils le peuvent aux efforts pour retrouver le disparu et épauler ses proches.

C'est notamment le cas de la conseillère municipale Marjolaine Morasse, qui héberge la famille de la victime, originaire de Saint-Raymond-de-Portneuf

«Un humain, tu l'aides. La famille, pour moi, c'est comme si c'était des amis, des amis proches. Je tiens à les respecter. C'est pour ça que j'ai demandé aux médias de se tenir éloignés de ma résidence, de laisser ces gens vivre ça dans la sérénité», a-t-elle indiqué à TVA Nouvelles.

Malgré cette noyade, des gens téméraires ont pu être aperçus samedi de l'autre côté des clôtures de sécurité, assis sur les roches, alors même que les policiers poursuivaient leurs recherches.

- Avec la collaboration de Jonathan Roberge, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie