/news/politics

Zones inondables : une nouvelle cartographie déposée bientôt

Patrick Bellerose | Journal de Québec

Devant la colère des citoyens, Québec refait ses devoirs et révisera sa cartographie des zones inondables visées par un moratoire sur les constructions.

La nouvelle carte sera déposée «dans quelques jours», a déclaré la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, à la sortie du conseil des ministres lundi. «On se dépêche pour que tout le monde puisse reconstruire, mais dans une zone de sécurité», a-t-elle commenté.

La semaine dernière, de nombreux sinistrés ont exprimé leur colère dans les diverses régions du Québec visées par la création de zones d’intervention spéciale. Celles-ci feront l’objet d’un moratoire sur la construction et la reconstruction dans les endroits classés zone inondable 0-20 an, ainsi que dans celles touchées par les inondations de 2017 et de 2019. Des travaux de rénovation pourront être faits s’ils couvrent moins de 50% de la valeur de la maison.

Pas de changements majeurs

La nouvelle carte tiendra compte des commentaires des citoyens, mais les personnes touchées ne doivent pas s’attendre à des changements majeurs, avertit la ministre. Si Québec est capable d’intégrer les modifications rapidement, ça signifie que la carte originale «était quand même très, très bonne», affirme Mme Laforest. «Si elle n’était pas bonne, on n’aurait pas pu la déposer rapidement», ajoute-t-elle.

Avec ce moratoire, Québec souhaite revoir de fond en comble la réglementation sur les zones inondables. «Vous comprendrez que quand on reconstruit en 2017, en 2019, deux fois, dans une zone inondable, c’est vous qui la payez», souligne-t-elle, en référence aux contribuables québécois.

Course aux permis

Un peu plus tôt, le premier ministre François Legault a déclaré que le moratoire visait à éviter «la course aux permis de construction». «C’est certain, on l’a annoncé, qu’on ne va pas permettre la reconstruction de maisons dans des zones inondables, dit M. Legault. Il n’y avait pas eu de mise à jour depuis longtemps.»