/news/politics

1,7 M$ de plus aux médecins pour arriver à l’heure

Éric Yvan Lemay | Le Journal de Montréal

Québec a versé plus de 31 millions $ l’an dernier en primes d’assiduité aux médecins spécialistes pour qu’ils soient en salle d’opération avant 8 h ou après 15 h, une hausse de 1,7 million $ en un an.

Au total, les médecins spécialistes qui ont effectué des chirurgies se sont partagé des primes d’assiduité totalisant 15,7 millions $ en 2018-2019, contre 14,6 millions $ l’année précédente.

Les anesthésistes, pour leur part, ont vu leur montant total passer de 15 millions $ à 15,6 millions $. Ces primes s’ajoutent aux montants que les médecins reçoivent pour pratiquer l’intervention elle-même.

Révélée par notre Bureau d’enquête en décembre 2017, la prime d’assiduité a fait couler beaucoup d’encre.

Il s’agit d’une somme de 110,85 $ qui est versée au chirurgien chaque fois qu’il se présente à l’hôpital entre 7 h et 8 h du matin. Elle s’ajoute donc au montant versé au médecin pour la chirurgie.

La rémunération annuelle moyenne d’un chirurgien varie de 500 000 $ à 650 000 $, selon la spécialité.

L’objectif de cet incitatif mis en place en 2011 était de permettre de commencer les chirurgies plus tôt le matin, dès 8 h.

La prime permet aussi aux chirurgiens de toucher 22,15 $ pour chaque quart d’heure supplémentaire travaillé entre 15 h et 19 h.

En moyenne, chaque médecin spécialiste qui l’a touchée a pu bonifier sa rémunération annuelle de 7800 $.

N’oubliez pas votre prime

Comme si ce n’était pas assez, la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ) a cru bon de rappeler aux médecins les détails pour facturer la prime dans une lettre envoyée dans les dernières semaines.

On indique notamment qu’un chirurgien y a droit dès que l’anesthésiste prend le patient en charge, même si le chirurgien n’est pas encore sur les lieux.

Ainsi, si l’anesthésiste indique avoir rencontré le patient à 7 h 59 et que le chirurgien entre en salle d’opération à 8 h 30, ce dernier a quand même droit à la prime.

La RAMQ justifie ce rappel des règles par un changement dans son système de facturation. Ce changement avait occasionné plusieurs refus de factures dans le système informatique de la Régie.

Cette dernière a donc dû demander aux médecins de refaire leurs factures.

La prime d’assiduité a été la première d’une série de primes révélées par notre Bureau d’enquête.

Nous avions également mis à jour une « prime jaquette » versée aux spécialistes en médecine interne. Il s’agissait d’un montant de 65 $ versé pour mettre des jaquettes et des gants lors de la visite d’un patient en isolement, qui souffrait par exemple de gastro ou d’influenza.

Prime abolie

Cette prime a depuis été abolie à la suite du tollé qu’elle avait suscité pour être remplacée par un montant pour la prise en charge de patients.

Parmi les autres primes, il y en a plusieurs qui sont versées pour participer aux réunions.

Les médecins gériatres, spécialisés dans les soins aux aînés, ont quant à eux droit à une prime d’environ 50 $ pour des consultations avec des patients de 85 ans et plus.