/regional/estduquebec/cotenord

Découverte d'une épave sur la Côte-Nord

Alexandre Cantin

 - Agence QMI

Une page de l’histoire maritime du Québec se dévoile ces jours-ci sur la Côte-Nord. L'épave d'un navire a été découverte samedi sur une plage des Îlets-Caribou, dans la municipalité de Baie-Trinité.

«Depuis l’âge de 5 ans que je marche sur cette plage et j’ai jamais rien vu de tel, a observé un citoyen de Baie-Trinité, Daniel Deschênes. J'ai 69 ans et ça vient d’apparaître. On trouve ça extraordinaire».

Il y a quelques jours, une partie de la structure de bois s'est désensablée sous l'effet des vagues et des courants. Elle est visible à marée basse seulement.

De la chaux, une roche blanche qui pourrait avoir été transportée à bord du navire, se trouve à proximité et a piqué la curiosité de Marc Jourdain. Il a été le premier à apercevoir l'épave devant sa résidence secondaire de Baie-Trinité.

«Il y a quelque chose qui a attiré mon attention et c’est les roches blanches. Le restant de l’épave, ça ressemble à des roches comme d’autres. Je me suis approché et c'est là que j'ai réalisé qu'il y avait une épave au fond de l'eau», a-t-il raconté.

Le plongeur Marc Tremblay qui a découvert l’épave du «Elizabeth and Mary» en 1994, près de Pointe-des-Monts, s’est rendu sur place.

«Il est trop tôt pour mettre un nom au bateau, mais c’est gros. Trente mètres de long par dix mètres de large», a-t-il analysé.

Il croit que cette nouvelle épave pourrait dater des années 1800.

«Ce qui est intéressant, c'est la conservation d'une partie de la coque. Il y a un gros tonneau aussi», a souligné M. Tremblay.

La découverte a été enregistrée auprès du receveur d’épave du Canada et a été signalée au ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Des vérifications seront faites pour tenter d’identifier le navire et d'évaluer sa valeur historique.

Il faudra peut-être faire vite pour collecter des données, parce que cette épave pourrait être à nouveau ensevelie sous le sable aussi vite qu’elle est apparue.