/regional/montreal/lanaudiere

Des travaux après 15 ans de négligence

Simon Dessureault | Journal de Montréal

PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE, SIMON DESSUREAULT

Une route de Lanaudière criblée de nids-de-poule et colmatée à plusieurs reprises sera finalement «sauvée» après 15 ans de négligence.

«On croirait qu’on est sur la planète Mars lorsqu’on circule sur ce chemin qui est en mauvais état depuis 15 ans, a ironisé Pierre-Luc Payette, conseiller municipal indépendant à Saint-Liguori, près de Joliette, en parlant du rang Double, une route de juridiction locale qui s’étend sur 3,6 kilomètres. Ça fait plusieurs années qu’on patche cette route pleine de nids-de-poule.»

Le politicien fait référence aux 10 000 $ que la Municipalité recevait annuellement de la députée de Joliette, Véronique Hivon, du Parti québécois (PQ), pour retaper la route.

Subvention

La municipalité de 2000 âmes a été «transférée» en octobre, lors du redécoupage de la carte électorale, dans le comté provincial de Rousseau, du député de la Coalition avenir Québec (CAQ) Louis-Charles Thouin.

Saint-Liguori a récemment reçu une enveloppe de 1 984 760 $ du gouvernement Legault pour refaire ce rang.

La subvention est issue du programme d’aide à la voirie locale qui existe depuis quelques années.

«C’est pas mal plus facile avec la CAQ dans notre secteur, a affirmé la mairesse de Saint-Liguori, Ghyslaine Pomerleau. Avec l’opposition, les montants sont beaucoup moindres, mais Véronique Hivon faisait de son mieux.»

M. Thouin tient cependant à préciser que l’octroi de la subvention n’est pas relié à l’arrivée de la CAQ au pouvoir ni au changement de carte électorale.

«Il y a eu un gros problème de délais dans le dossier du rang Double, c’était trop long», a soutenu le député de Rousseau, qui dit avoir fait de nombreuses pressions dans ce dossier auprès du ministère des Transports depuis son arrivée en poste.

La mairesse a ajouté qu’elle attendait la signature du ministre François Bonnardel depuis 18 mois pour l’octroi de ce montant.

«Ça fait quatre ans que je me bats pour obtenir cette subvention, ajoute-t-elle. Il y a eu de la négligence par le passé, et on ne pouvait pas passer une autre année sans réparer ce chemin-là.»

Premier arrivé, premier servi

La réfection du rang Double, qui est estimée à environ 2,6 millions $, a débuté le 10 juin et s’étendra jusqu’à la fin de l’été.

Les travaux se feront en trois phases, puisque la route est divisée en autant de portions. La surface va être refaite dans la première partie avec de la roche neuve, pour une meilleure fondation. La route va être rehaussée avec du nouveau matériel dans un deuxième tronçon, et le troisième secteur ira jusqu’à Saint-Ambroise-de-Kildare. La fondation sera alors refaite au grand complet.

M. Thouin mentionne que ce programme fonctionnait avec la logique du premier arrivé, premier servi.

«Ce n’était pas la meilleure idée, a-t-il reconnu. Le ministère est en train de revoir ce programme afin de l’ajuster par ordre de priorités et de besoins.»