/regional/quebec/quebec

Encore des baigneurs téméraires à Pont-Rouge

TVA Nouvelles

Le bilan des noyades est lourd depuis le début de la saison estivale au Québec. Avec la chaleur, plusieurs recherchent les points d'eau pour se rafraîchir, sauf qu'à Pont-Rouge, des baigneurs s'adonnent à un jeu plutôt dangereux.

Des images transmises à TVA Nouvelles montrent des jeunes au sommet d’une centrale hydroélectrique sauter dans la rivière Jacques-Cartier. Cela représente une chute de plus d’une trentaine de pieds.

La Société de sauvetage qualifie ce jeu de «dangereux» et soutient que ce comportement peut avoir de très graves conséquences.

Même si les environs de la centrale sont bien protégés avec des barbelés et des caméras de surveillance, des gens peuvent malgré tout s’y aventurer grâce à des faiblesses dans la clôture ou en grimpant carrément sur les murs de la centrale.

Le secteur des Galets est extrêmement populaire en été pour la beauté des lieux, et, pour les plus téméraires, la baignade.

Depuis la noyade de Patrik Martin le 22 juin, les autorités locales ont rappelé à plusieurs reprises l’imprévisibilité de la rivière Jacques-Cartier et la dangerosité de ce secteur.

Dans la même catégorie