/news/society

Une campagne «qui fesse» contre l’«&$?@%! de cancer»

TVA Nouvelles

Une flopée de personnalités québécoises unissent leurs voix dans une toute nouvelle campagne audacieuse de la Fondation québécoise du cancer.

«Ca****e de cr** de saint-ciboire d’o**i du ta*****k» : c’est dans ces mots que s’ouvre la vidéo de la campagne, rappelant du même coup qu’un Québécois sur deux est touché par le cancer.

 

«C’est costaud et elle frappe, mais elle frappe de la même façon que ça frappe quand on apprend cette nouvelle-là», souligne le chanteur Bruno Pelletier, porte-parole pour la Fondation, en entrevue au Québec Matin. «Toute la famille, tout le monde reçoit ça comme un espèce de tsunami émotif. [...] Cette année, la campagne, ça fesse.»

Pour aider au «Grand défoulement» que veut créer la Fondation cette année, des marches auront lieu dans huit villes.

«C’est une sensibilisation à être collectivement ensemble. Un Québécois sur deux [est touché par le cancer]. Quand j’ai commencé à la Fondation il y a sept ans, on parlait d’un Québécois sur trois. Il y a des sentiments de colère qui viennent avec ça.»

Toutes les informations sur cette campagne au fautquecasorte.ca

Dans la même catégorie