/news/politics

Deux ans de plus pour installer des gicleurs dans les résidences privées pour aînées

François Cormier - TVA Nouvelles 

Québec annonce que les propriétaires de résidences privées pour aînés auront deux années supplémentaires pour procéder à l'installation de gicleurs. La date butoir sera dorénavant le 2 décembre 2022.

L'annonce a été faite mercredi, à Québec, par les ministres Marguerite Blais, Andrée Laforest et Geneviève Guilbault. 

Depuis la mise en place d'une nouvelle réglementation, en 2015, plusieurs propriétaires de résidences ont exprimé leur mécontentement, notamment en raison des délais requis par le gouvernement. Les coûts pour faire installer ces systèmes ont également augmenté. 

En 2014, environ 1300 résidences privées pour aînés n'étaient pas munies de gicleurs. Québec avait annoncé un resserrement des règles à la suite de la tragédie de l'Isle-Verte. Trente-deux personnes étaient décédées dans un incendie à la résidence du Havre. 

Le gouvernement Legault a dévoilé, mercredi, qu'«au 31 mars 2019, sur 1791 résidences privées pour aînés au Québec, 799 d'entre elles étaient giclées, 170 étaient partiellement giclées et 822 étaient toujours non giclées».

 

Réactions mitigées à l’Isle-Verte

À L'Isle-Verte, le souvenir de l'incendie est encore très présent.

Dans la petite communauté, plusieurs citoyens aimeraient que le processus s’accélère, mais avouent comprendre les embûches que pourraient éprouver de petites résidences à se payer un tel système.

«Des 40 000 à 75 000$ sur des gicleurs, probablement que les petits foyers ne peuvent pas suivre», tempère un homme

«C’est grave ce qui est arrivé. Il faudrait que ça soit fait le plus vite possible», avoue une dame.