/news/society

Laurent McCutcheon: une vigie et une cérémonie pour dire adieu à un grand militant LGBTQ+

Agence QMI

homophobie

Agence QMI

Les proches et amis de Laurent McCutcheon, le fondateur de la Fondation Émergence et le créateur de la Journée nationale contre l’homophobie – devenue la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie –, lui rendront un dernier hommage le samedi 13 juillet à l’église Saint-Pierre-Apôtre, dans le Village gai, à Montréal.

Les funérailles se tiendront à compter de 9 h 30, en présence notamment de la ministre de la Justice Sonia Lebel, de l’ancien député bloquiste et ex-maire d’arrondissement Réal Ménard, du président de l’Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité George L’Espérance, de la présidente d’Interligne (anciennement Gai-Écoute) Johanne Audet et du président de la Fondation Émergence Patrick Desmarais.

C’est à l’église Saint-Pierre-Apôtre que Laurent McCutcheon avait présenté une homélie contre l’homophobie le 16 mai 2010.

Militant proactif des droits de la communauté LGBTQ+ depuis les années 1970, Laurent McCutcheon est décédé, le 4 juillet, à l’âge de 76 ans. Il a reçu l’aide médicale mourir.

Il laisse dans le deuil son conjoint de longue date, Pierre Sheridan.

En plus des funérailles du 13 juillet, une vigile en hommage à l’apport de Laurent McCutcheon au cours des dernières décennies se tiendra jeudi, de 18 h à 19 h, au parc de l’Espoir, coin Sainte-Catherine Est et Panet, dans le Village gai. L’événement est organisé par la Fondation Émergence, Interligne et le Collectif Carré rose.

«Sa contribution à l’amélioration des conditions des personnes LGBTQ+ est colossale. C’était aussi notre fondateur. C’est une grande perte pour l’équipe de la Fondation Émergence et de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie», a indiqué Patrick Desmarais, président de la Fondation Émergence, par communiqué.

Dans la même catégorie