/news/currentevents

Trois présumés fraudeurs montréalais arrêtés à Ottawa

Agence QMI

ARCHIVES / Agence QMI

Trois présumés fraudeurs qui auraient tenté d'ouvrir des comptes bancaires à Ottawa en utilisant de fausses identités ont été arrêtés samedi dernier grâce à la vigilance d'employés.

Les trois suspects – Audrey Nsilala-Miaka, 24 ans; Tshimuena Kalomba, 19 ans et Meddy Moyenge, 23 ans – se sont d'abord rendus à Ottawa le vendredi 5 juillet. Sur place, ils ont utilisé de fausses pièces d’identité émises par le gouvernement pour tenter d'ouvrir des comptes bancaires dans des institutions financières.

Le lendemain, un des suspects s'est présenté dans une succursale de la Banque TD pour tenter d'ouvrir un compte. Or, les employés de la succursale ont été intrigués par sa démarche, au point de décider d'aviser la police.

«Des agents se rendirent sur les lieux, firent enquête, puis l’individu en question fut arrêté pour fraude. Les agents repérèrent ensuite un véhicule qui l’attendait dans les parages et en arrêtèrent les occupants», a détaillé la police d'Ottawa par communiqué.

Le trio était en possession de documents d'identité falsifiés reprenant l'identité d'autres personnes. Les suspects font face à plusieurs accusations, incluant complot visant la perpétration d'une fraude, fraude de moins de 5000 $, possession de documents identificateurs sur une autre personne et usurpation d'identité.

Ces arrestations surviennent dans la foulée du vol de données liées à 2,9 millions de comptes de membres du Mouvement Desjardins. Deux des victimes du vol d'identité avaient reçu une lettre de Desjardins les avisant du vol de leurs données.

«Même si nous ne pouvons établir avec précision que les renseignements utilisés par les Montréalais inculpés aient été obtenus lors de la violation de données chez Desjardins, la police d’Ottawa encourage les gens affectés par cette fuite à suivre les directives fournies par Desjardins et à s’inscrire auprès d’un service de surveillance du crédit», a commenté l’inspecteur Tim Hodgins, par communiqué.