/news/tele

«Viens voir mes rénos!»: le nouveau défi de Kevin Raphael

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

À 18 ans, Kevin Raphael louait de son propre chef la salle André-Mathieu, à Laval, pour offrir un spectacle d’humour qui, il l’avoue candidement, était «pourri».

Passé ensuite de VRAK («ALT», «Code F») à TVA Sports («Kevin Raphael Show», «RAW»), avec des crochets à «Vlog» et «Sucré Salé», le garçon de 27 ans aborde aujourd’hui une proposition complètement différente en devenant «maître de chantier» de la nouvelle compétition «Viens voir mes rénos!», sur la chaîne CASA.

«Je trouve que c’est un chemin naturel qui me mène vers la rénovation. C’est un nouveau défi, et j’adore ça. L’émission sera esthétiquement très belle, et la compétition est rude. Les participants sont bons pour faire leurs rénos! C’est très stimulant», s’enflamme celui qui affirme ne pas être «très manuel», mais qui apprend sur le tas au gré des tournages, entamés le 7 mai dernier.

Rénos «presque parfaites»

Dans chacun des 13 épisodes d’une heure de «Viens voir mes rénos!», trois candidats disposant d’un budget précis devront refaire une pièce de leur maison - tous la même - avec un budget alloué. Les ouvriers en herbe n’auront pas le droit d’ajouter d’argent de leur poche, afin que le jeu demeure équitable pour tous.

«Ils gèrent leurs dépenses et leur chantier», indique Mélissa Olivier, directrice de production chez Trio Orange, qui produit «Viens voir mes rénos!».

Les participants se rendront mutuellement visite avant et après les travaux et, à la façon d’«Un souper presque parfait», s’attribueront des notes entre eux. Entre-temps, on les verra jouer de la scie et du marteau, eux-mêmes ou avec l’aide de professionnels, pour réinventer leur intérieur.

L’entrepreneur Pierre-Olivier Houde, expert en rénovations attitré de «Viens voir mes rénos!», ira lui aussi de ses avis et conseils et contribuera également au choix du (de la) gagnant(e), en octroyant un pointage qui représentera le tiers du score final des joueurs. Le ou la lauréat(e) de la semaine mettra la main sur un prix de 2000 $.

Chef d’orchestre

Mercredi matin, l’équipe de «Viens voir mes rénos!» avait pris possession de la demeure d’Annie, une aspirante de Varennes qui retapait sa cuisine. Toutes les résidences visitées et repensées sont situées à Montréal et dans les environs.

«Les rénos, ça évolue continuellement. On veut constamment améliorer notre maison, la changer, la rafraîchir. Ça bouge tout le temps dans une émission de rénovations, et les gens veulent vraiment gagner», dépeint Kevin Raphael, qui ne compte pas être très baveux dans ses interactions avec les concurrents.

«Les gens qui m’ont déjà vu ailleurs savent bien que je ne vais pas trucider personne. J’apporte ma bonne humeur, tout en essayant d’attiser la compétition de temps en temps, et d’apporter un aspect ludique.»

«Kevin est notre chef d’orchestre. Il est là pour rencontrer les participants, les faire se rencontrer, mousser la compétition, guider tout le monde là-dedans», énumère Mélissa Olivier, pour résumer le rôle de l’animateur dans le concept.

«Viens voir mes rénos!» prendra l’antenne de la chaîne CASA le vendredi 23 août prochain, à 19 h.