/regional/estduquebec/basstlaurent

Des sacs réutilisables ... emballés dans du plastique

Stéphanie Gendron | Collaboration spéciale

Une épicerie du Bas-Saint-Laurent a suscité l’ire de consommateurs en vendant des sacs réutilisables pour les fruits et légumes... emballés dans du plastique.

Une photo de l’étalage du IGA de Trois-Pistoles où l’on voit quatre paquets étiquetés « Sacs zéro déchet » emballés de papier Saran est devenue virale sur les réseaux sociaux, mercredi.

« Ça se peut pas, je veux pas y croire », « Contradiction », « N’importe quoi, un gros manque d’éducation » : les commentaires de consommateurs outrés foisonnaient sur Facebook.

Certains internautes ont aussi mis en doute la véracité de la photo, soutenant que c’était « impossible ».

Mardi après-midi, la photo avait été partagée au moins 1000 fois.

«Un non-sens»

Le directeur de l’épicerie en question a rapidement reconnu qu’il s’agissait d’une erreur et d’un « non-sens ».

Gino D’Amours s’est rendu compte qu’il commandait plus de sacs réutilisables pour les fruits et légumes qu’il n’en vendait, probablement parce que certains clients en prenaient sans les payer, pensant qu’ils remplaçaient les sacs en plastique ordinaires utilisés dans la plupart des épiceries.

« Un commis de fin de semaine, pour éviter la confusion, a fait les emballages avec le prix dessus. C’était un non-sens, ce n’était pas l’idée du siècle », a admis l’épicier, ajoutant que son épicerie a été l’un des premiers IGA à proposer les légumes en vrac.

Emballages retirés

« Ce n’est vraiment pas notre façon de faire », a-t-il ajouté.

Rapidement, les emballages en plastique ont été retirés.

Celle qui fabrique les sacs réutilisables se fait compréhensive.

« C’était pour empêcher les gens de voler. Les gens les prenaient, enlevaient l’étiquette après et mettaient les fruits dedans. Mais on les a enlevés et on les a mis à la caisse, en avant. Pas besoin de s’inquiéter », avance Marie-Ange Glazer.