/news/society

Des orages violents provoquent d'importants dégâts

Agence QMI

Des orages violents ont secoué le Québec jeudi soir et provoqué beaucoup de dégâts. Des poteaux électriques et des arbres ont été arrachés ou sectionnés, notamment à Saint-Roch-de-l'Achigan, dans Lanaudière, où des citoyens ont évoqué une possible tornade. Des propriétés ont aussi été endommagées dans plusieurs régions.

Des milliers de foyers ont été privés de courant en raison de ce cocktail météo fait de forts vents et de précipitations abondantes. Au plus fort des pannes, vers 19 h, près de 106 000 clients d’Hydro-Québec étaient sans électricité. Vers 22 h, il en restait moins de 80 000.

L’information n’a pu être confirmée officiellement en ce qui a trait à la possible tornade de Saint-Roch-de-l’Achigan, mais toujours est-il que des poteaux électriques ont été jetés au sol par la force des vents sur le rang du Ruisseau-des-Anges Sud. À cet endroit, des bâtiments ont également été lourdement endommagés.

Environnement Canada a confirmé en fin de soirée qu'elle dépêchera des experts à Saint-Roch-de-l'Achigan, vendredi, pour constater l'ampleur des dégâts et statuer à savoir si c'est une tornade ou encore une microrafale qui a ravagé le secteur.

Sur Facebook, des résidents d’un camping de cette municipalité ont aussi indiqué que leur roulotte avait été secouée par la vélocité des vents.

Toujours dans Lanaudière, des maisons à Mascouche ont été endommagées sur les rues Terry-Fox, Parent et Crépeau.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), la météo a aussi fait des siennes en Montérégie, notamment à Salaberry-de-Valleyfield, à Pincourt et à Vaudreuil-Dorion.

En Outaouais, toujours selon la SQ, des arbres arrachés ont provoqué des pannes en début de soirée dans le secteur de Blue Sea.

Rappelons que des veilles d’orages violents étaient toujours en vigueur en milieu de soirée dans plusieurs régions, dont Drummondville/Bois-Francs, la Mauricie, l’Estrie, Saint-Hyacinthe et Québec, selon Environnement Canada.