/regional/quebec

Traversée du Canada: mission accomplie pour Jimmy Pelletier

Kevin Dubé | Le Journal de Québec

PHOTO COURTOISIE, JIMMY PELLETIER

Jimmy Pelletier a réussi son défi. Plus de 7200 km et 65 jours plus tard, ses compagnons de route et lui ont mis le pied à Halifax, mercredi après-midi, complétant ainsi leur traversée du Canada à vélo. Tout ça, dans une finale digne d’un film hollywoodien !

Après avoir franchi la ligne d’arrivée à Halifax, la conjointe de Pelletier, Manon Bélanger, lui a sauté dans les bras, l’étreignant fermement avant de lui faire une demande en mariage !

« On a tellement vécu de bonheur lors de cette journée, a mentionné l’athlète paraplégique au bout du fil, jeudi, alors qu’il était en route – en voiture – vers Québec. Tout le monde était tellement content et il y avait beaucoup d’émotion dans l’air. Ça faisait quand même deux mois qu’on était ensemble. De savoir qu’on l’avait fait, c’était incroyable. »

Objectif dépassé

Blessée lors d’un accident en Ontario peu avant leur arrivée au Québec, Manon Bélanger a été en mesure de reprendre son vélo pour les 1000 derniers kilomètres, soit à partir de Rivière-du-Loup.

« Elle se sent super bien. J’ai aussi compris pourquoi elle était si triste quand elle a eu son accident. C’était un rêve pour elle de terminer ce défi avec moi, mais il y avait autre chose qu’elle voulait faire à la fin ! », ajoute le nouveau fiancé.

Car, pour la petite histoire, Pelletier a bel et bien dit oui !

Au final, Pelletier et sa bande ont amassé 525 000 $ au cours de leur périple. Une partie de ce montant a été distribué en cours de route, l’équipe laissant 1000 $ par province visitée à différents organismes touchant le spectre de l’autisme et les différents handicaps physiques ou mentaux.

Le reste ira au Patro Roc-Amadour et à la fondation Adaptavie.

C’est donc un autre défi de taille que Pelletier a réussi avec brio. Rappelons notamment qu’en mai 2018, il était parvenu à atteindre le sommet du Kilimandjaro à bord de son vélo adapté.

« Je ne le réalise pas totalement encore, mais ça va venir. Je sors de là la tête haute et c’est un outil de plus que j’ajoute à mon coffre. Cette expérience m’a appris de vivre chaque moment dans le présent, au jour le jour. C’est ce qui nous permet d’avancer, d’être persévérants et déterminés. Ça me fait réaliser que j’ai toujours eu ça en moi, depuis que je suis tout petit. J’ai toujours été un gars qui fonce et qui aime le monde. »

Beau moment en famille

Si l’arrivée à Halifax a assurément été un moment très émotif pour Pelletier, il a vécu l’un des moments les plus spéciaux de ses 65 jours en vélo dans la région de Rimouski lorsqu’il a été accueilli par une centaine de proches, dont ses parents et son frère qui a roulé un peu avec lui. « Un moment magnifique », dit-il.

Pelletier sera accueilli comme il se doit, chez lui à Québec, alors que le Festival d’été de Québec le présentera sur la scène Bell, samedi soir, peu de temps avant le spectacle du groupe Imagine Dragons.

Le périple en chiffres

7200 kilomètres

65 jours

448 heures de vélo

8 provinces traversées

58 villes visitées

42 000 mètres de montées

5 jours de pluie

 

Dans la même catégorie