/regional/troisrivieres/mauricie

Un centre de santé mentale encourage l’activité physique

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Le dicton «un esprit sain dans un corps sain» prend maintenant tout son sens au Centre régional de santé mentale, à Shawinigan.

Pour encourager les bénéficiaires à mieux prendre soin de leur santé physique, on a dévoilé aujourd'hui de nouveaux équipements dont une surface multisports, une table de ping-pong extérieure, des vélos et du pickleball.

«On voulait mettre de l'avant l'activité physique et la détente chez une clientèle qui est aux prises avec des problèmes de santé mentale» explique la directrice générale de la Fondation de la SSS de l'Énergie, Amélie Vallée.

La Mauricie compte de nombreux cas de santé mentale. Le centre régional accueille près de 200 personnes par année au centre ambulatoire et possède une unité médico-légale de 15 lits pour les patients en évaluation judiciaire ou en attente de procès. C'est sans compter les 24 lits d'hospitalisation et réadaptation, destinés à des patients qui y séjournent entre 3 mois et un an.

«Ce sont des gens qui ont des problèmes grave de santé mentale», explique André Sauvé, directeur général adjoint des services spécialisés en santé mentale. «Des gens qui ont des troubles d'humeur important, des problèmes de schizophrénie, des problèmes de toxicomanie associés à des problèmes de santé mentale.»

La majorité des problèmes de santé mentale surviennent après une période de grand stress. Et ironiquement, les antidépresseurs font prendre du poids, rendant la pente encore plus difficile à remonter selon l'éducateur physique du centre, Éric Parent. "Ce qu'on veut, c'est amener à contrer ses effets indésirables-là, aider dans la mise en action pour contrer les symptômes négatifs. Souvent on voit des gens s'investir, perdre du poids et remonter leur estime de soi."

La nouvelle cour a été aménagée au coût de 100 000$, dont la moitié a été financée par un défi sportif du Groupe Vincent.