/news/currentevents

1800 travailleurs évacués après une fuite de gaz à Charlesbourg

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

Guy Martel/Agence QMI

Le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) a procédé à l’évacuation de 1800 travailleurs après qu’un gaz asphyxiant s'est répandu dans un local à l’intérieur d’un édifice gouvernemental de Charlesbourg, vendredi.

Vers 13h40, une alarme incendie s’est déclenchée de façon accidentelle dans une salle abritant des serveurs au 5700, 4e Avenue Ouest.

Ce bâtiment, l'édifice Atrium, accueille le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et celui des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Or, pour ne pas endommager le matériel informatique, le système de sécurité libère automatiquement un gaz particulier, du Novek 1230, dans cette pièce, plutôt que de déclencher des gicleurs à eau.

Ce gaz n’est pas toxique en soi, mais il a la propriété de retirer l’oxygène, explique Alexandre Lajoie, porte-parole du SPCIQ.

Un employé était dans la pièce et a été averti par un signal sonore 30 secondes avant que le gaz ne soit relâché.

Cette personne a évacué les lieux et n’a pas été incommodée. La totalité du bâtiment a dû être vidée de ses travailleurs de façon préventive.

Finalement, l’intervention des pompiers s’est conclue deux heures plus tard sans aucun incident.