/news/politics

Andrew Scheer solidaire avec les personnes touchées par le vol de données

Agence QMI

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Le chef du Parti conservateur du Canada a fait part de sa solidarité envers les victimes du vol de données et de renseignements du Mouvement Desjardins.

Dans une lettre adressée aux 2,9 millions de membres concernées, Andrew Scheer s’est dit «préoccupé par la sécurité des technologies de l’information, le vol d’identité et la protection des renseignements et informations personnels».

Rappelons que le Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes va se réunir d’urgence lundi, à Ottawa, pour se pencher sur cette fuite de données chez Desjardins. Andrew Scheer avait réclamé cette rencontre.

«La situation est très sérieuse et je comprends l’inquiétude et l’angoisse des victimes qui craignent les effets futurs [...] et qui doivent y consacrer temps et énergie pour y remédier», a-t-il ajouté.

C’est un employé de Desjardins qui a accédé à ces données et qui a depuis été congédié.

S’il estime rassurant la réaction de la direction du Mouvement Desjardins, Andrew Scheer croit qu'il faut «amoindrir les répercussions négatives et analyser toutes les mesures en place pour que cette situation inacceptable ne se reproduise plus jamais, incluant la surveillance du crédit et la prévention du vol d’identité».

Notre Bureau d’enquête a révélé vendredi que certaines données auraient été vendues à des groupes criminels.

L’enquête policière a d’abord été prise en charge par la police de Laval, mais la Sûreté du Québec est aussi impliquée. Deux enquêtes sont aussi menées, d’une part par la Commission d’accès à l’information du Québec et, d’autre part, par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Dans la même catégorie