/regional/quebec/chaudiereappalaches

Lévis: les roches qui servent de projectiles seront retirées

Pierre-Paul Biron | Journal de Québec

STEVENS LEBLANC/JOURNAL DE QUÉBEC

Les résidents de la rue Saint-Laurent à Lévis qui recevaient des roches lancées du haut de la terrasse Chevalier-de-Lévis pourront dormir tranquilles. La Ville a confirmé que les roches qui étaient lancées sur les résidences seront retirées de l’aménagement paysager.

La direction des communications de la Ville de Lévis a confirmé au Journal vendredi en fin de journée que les pierres problématiques seraient déplacées.

«À court terme, dès lundi prochain, les roches de l’aménagement paysager présentement au pied des fortifications de la terrasse de Lévis seront retirées, ce qui évitera que la situation se reproduise», a indiqué Guy Rodrigue, porte-parole de la Ville, précisant que le service de police avait également accentué la surveillance dans le secteur.

Des caméras toujours demandées

Syril Gagnon, un des citoyens concernés, se dit soulagé de voir que la Ville a finalement décidé d’agir. Le combat n’est peut-être pas terminé pour ce dernier, même si les roches représentaient la majeure partie des projectiles.

«On va peut-être continuer à recevoir des choses, mais ça va être beaucoup moins problématique », lance le résident. « Je vais continuer à travailler pour qu’ils installent des caméras sur la terrasse, ce qui permettrait de vraiment les décourager de lancer quoi que ce soit.»

M. Gagnon a surpris un groupe de jeunes plus tôt cette semaine alors qu’il est monté rapidement sur la terrasse en pleine nuit, dans les minutes suivant une autre pluie de pierres sur son toit. Les policiers s’étaient rendus sur place, mais rien de plus n’a pu être fait comme il était impossible de démontrer que les jeunes interpellés étaient bel et bien les responsables. «Au moins, avec des caméras, on saurait hors de tout doute c’est qui», ajoute l’homme.