/news/world

Un policier qui pensait avoir affaire à sa «date» agresse sexuellement un témoin

Agence France-Presse

closeup on logo of urban police car

Goodpics - stock.adobe.com

Le policier pensait avoir affaire à l'homme contacté sur un site de rencontre et convié sur son lieu de travail, dans l'ouest de la France. Mais après des caresses et un début d'attouchement, il a réalisé que son «partenaire» était un témoin convoqué au commissariat.

Le brigadier du commissariat de Rouen est depuis visé par une plainte pour agression sexuelle, a-t-on appris vendredi de source policière. L'enquête a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la «police des polices».

Les faits remontent au mois de mai, selon la même source, confirmant une information du quotidien régional Paris Normandie.

Le fonctionnaire de police avait donné rendez-vous à un homme au commissariat, via un site de rencontre.

Dans son bureau, le brigadier a demandé à l'homme de baisser son pantalon. Celui-ci s'est exécuté en pensant avoir affaire à une fouille de sécurité.

Il a subi des caresses et un début d'attouchement à travers ses vêtements de la part du policier. Le brigadier a ensuite commencé lui aussi à se déshabiller, mais s'est interrompu en comprenant à la tête du témoin qu'il y avait erreur sur la personne.

Le policier en cause est en arrêt maladie.