/news/society

Une panne géante comme celle de New York possible au Québec?

Agence QMI

Une coupure de courant a affecté quelque 73 000 clients de New York et plongé dans le noir une bonne partie de Manhattan, samedi soir. Un tel scénario pourrait-il survenir au Québec?

«Ce sont des événements extrêmement rares. Même à New York, ça fait plus de 40 ans que c’est arrivé», a affirmé d’entrée de jeu Geneviève Chouinard, porte-parole d’Hydro-Québec.

«À Montréal, on n’est pas à l’abri d’un événement d’une telle ampleur. On l’a vu en 98 avec le verglas, mais ça serait exceptionnel qu’on se retrouve dans une situation comme ça», a-t-elle tempéré.

De l’équipement similaire, un réseau différent

«D’après ce qu’on a compris, il y aurait eu un incendie dans un poste de transport un équipement qui amène l’énergie des grandes centrales vers les clients dans la ville de New York», a expliqué Mme Chouinard en parlant de ce qui aurait pu causer l’événement de samedi soir.

«On a des équipements qui peuvent être similaires à ceux-là au Québec. Par contre, notre réseau n’est pas constitué de la même manière», a admis Geneviève Chouinard, précisant qu’elle juge donc «très peu probable» qu’une panne d’une telle ampleur frappe l’ensemble du centre-ville de Montréal.

Cette dernière a expliqué ensuite que la métropole est alimentée par des lignes à haute tension provenant de plusieurs sources différentes, comme «de la Baie-James, de la Manic, de nos grandes centrales un peu partout»: une configuration qui diminue les chances de voir un scénario comme celui de New York se reproduire.

«Depuis 1998, on a amélioré le réseau de transport qui dessert la ville de Montréal et on poursuit les améliorations, a-t-elle assuré. La semaine dernière, on a inauguré un nouveau poste de transport qui ajoute une alimentation supplémentaire pour le centre-ville et la grande région de Montréal. Donc, un événement comme 1998 ne pourrait pas se reproduire de la même manière.»

Samedi soir, à Manhattan, la panne d’électricité, qui a duré quelques heures, a plongé des stations de métro dans le noir, en plus de bloquer des ascenseurs et d’affecter des feux de circulation, notamment dans le secteur de Times Square.

Dans la même catégorie