/news/culture

L’œuvre d’Yvon Deschamps revisitée par des femmes

Marie-Josée R. Roy

 - Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Revisiter l’œuvre d’Yvon Deschamps d’un point de vue féminin: c’est le défi auquel s’attelle Émily Bégin. Celle-ci épluche présentement l’œuvre entière du légendaire artiste pour monter un spectacle dans lequel trois femmes d’âges différents livreront leurs propres versions des monologues importants d’Yvon Deschamps.

La chanteuse et comédienne signera ses premières conception et mise en scène en carrière avec ce projet qui, apparemment, intéresse plusieurs salles et diffuseurs, et qui devrait prendre l’affiche en 2020.

Le conjoint d’Émily, Guillaume Lemay-Thivierge, produira la rétrospective-hommage avec sa compagnie Atomas Productions.

Émily Bégin travaille de concert avec la renommée metteure en scène Josée Fortier dans l’élaboration de son collectif. Ayant épaulé des personnalités comme Céline Dion, André Sauvé et Véronic DiCaire, et les équipes de «La petite vie» et «SNL Québec», Josée Fortier palpe le domaine des variétés depuis une quarantaine d’années et a abondamment collaboré avec Yvon Deschamps, notamment à l’époque de «Samedi de rire».

«On est en train de créer une manière d’allier quelques monologues puissants, d’établir des liens entre eux, de construire le squelette du spectacle», explique en entrevue Émily Bégin, qui est déjà passée à travers 90 heures de matériel d’Yvon Deschamps (DVD, enregistrements audio, galas de l’ADISQ, extraits de «l’Osstidcho» et de galas de l’ADISQ, écrits lui étant consacrés, etc.) pour peaufiner son contenu.

«As-tu une question sur Yvon? Je vais te répondre!», rigole la jeune femme, avant de rappeler à quel point les propos d’Yvon Deschamps étaient – et sont encore – riches.

«Il parlait de politique, des enfants, des adolescents, des handicapés... C’est encore tellement actuel, et ça vieillit super bien. Il est allé loin dans certaines choses qu’il a dites, c’était effrayant!» observe Émily.

Ouverture d’esprit

Pour faire découvrir les inspirés textes du «père» de nos humoristes aux jeunes qui ne les ont jamais entendus, Émily Bégin et Josée Fortier feront déclamer ceux-ci à des femmes de différentes générations (30 ans, 40 ans, 50 ans ou 60 ans).

Les créatrices sont donc à la recherche des trois actrices qui donneront une nouvelle voix aux propos d’Yvon Deschamps. Émily ne jouera pas elle-même dans la pièce.

Le principal intéressé, Yvon Deschamps, a déjà donné son aval à l’entreprise. Émily et Guillaume ont rencontré l’homme à deux reprises, à Montréal et en Floride, pour en discuter, et celui-ci a fait preuve d’une «belle ouverture d’esprit», aux dires du duo.

«Il nous a dit qu’il avait toujours rêvé d’être populaire, rigole Émily Bégin. On a jasé avec lui pendant des heures. Il est extraordinaire!»