/finance/homepage

SCALE AI reçoit un coup de main du gouvernement du Québec

Agence QMI

Blockchain technology artificial intelligence and cyber space concept.

VIGE.co - stock.adobe.com

Le ministère du Travail et de l’Emploi a octroyé lundi une aide de 23,4 millions $ au regroupement SCALE AI, afin de former de la main-d’œuvre dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA).

Grâce à cet argent qui sera versé de 2019 à 2023, SCALE AI appuiera des activités de formation sur l’IA pour plus de 25 000 professionnels, cadres et dirigeants. Ces ateliers seront l’œuvre des partenaires académiques de cet organisme basé à Montréal qui est l’une des cinq supergrappes d’innovation au pays.

«En développant des formations de pointe dans ce domaine, nous nous assurons que la transformation de notre économie s’effectuera de manière efficace et durable. Ce projet permettra d’adapter la main-d’œuvre actuelle et d’accompagner les entreprises dans la mise en place de solutions pour compenser la rareté de la main-d’œuvre et accroître leur productivité», a affirmé le ministre du Travail et de l’Emploi, Jean Boulet, par communiqué.

SCALE AI estime que cette initiative favorisera le développement des compagnies établies au Québec.

«Cet appui tangible du gouvernement du Québec contribuera à propulser les entreprises québécoises de toutes les tailles vers l’avenir, leur donnant une longueur d’avance à l’international. PME et grandes entreprises seront outillées pour faire face à la révolution que représente l’introduction de l’intelligence artificielle», a mentionné Julien Billot, directeur général de SCALE AI.

Ce pôle d’investissement et d’innovation a pour but d’améliorer les chaines d’approvisionnement au pays grâce à l’intelligence artificielle. Ses membres comprennent notamment de grandes entreprises, des établissements d’enseignement, des associations professionnelles, des partenaires gouvernementaux, des PME, des firmes à capital de risque et des incubateurs.