/regional/saguenay

La tordeuse des bourgeons de l'épinette gagne du terrain au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Agence QMI

La tordeuse des bourgeons de l'épinette, cet insecte ravageur qui décime les forêts de conifères québécoises, continue à se répandre cette année au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

L'an dernier, pas moins de 1,2 million d'hectares de forêt ont été défoliés par la tordeuse, en hausse de 22% par rapport à 2017, montre les données du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

L'épidémie ne semble pas prendre de repos cette année, a confirmé le ministère, qui observe que l'insecte continue de se répandre dans la région.

Cet insecte, qui attaque la plupart des conifères du Saguenay–Lac-Saint-Jean, est présent dans la région depuis 2006.

Des pulvérisations d'insecticides ont été menées jusqu'au 5 juillet un peu partout au Québec par la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies pour tenter d'endiguer l'épidémie. Or, ces pulvérisations ont permis de couvrir près de 445 000 hectares de forêt à la grandeur de la province, tandis que plus de 8 millions d'hectares avaient été infectés par la tordeuse l'an dernier.

Il est à noter que l'arrosage de pesticides est parfois vain lorsque les arbres sont déjà infectés, ne permettant pas d'empêcher leur mort. Il est important de rappeler qu'un arbre mort est dangereux puisqu'il s'affaiblit et peut finir par tomber.

- avec la collaboration de Philippe L'Heureux, TVA Nouvelles