/regional/montreal/laurentides

Des Mohawks s’installent aux abords de la route 344, les médias expulsés

TVA Nouvelles

Des membres de la communauté mohawk de Kanesatake se sont installés jeudi sur le bord de la route 344, qui relie le territoire de Kanesatake et la municipalité d’Oka; les médias ont été expulsés.

En milieu de journée, quelques personnes se sont installées en bordure de la route à la frontière entre les deux territoires, allumant un feu et installant des haut-parleurs qui diffusent de la musique traditionnelle. Une grande banderole indiquant «This has always been and always will be our land» (Ceci a toujours été et sera toujours nos terres).

 

Un drapeau mohawk a aussi été symboliquement installé sur le terrain bordant un bâtiment du golf d’Oka. Un secteur haut lieu de la crise qui a eu lieu il y a 29 ans.

Un homme présent sur place a soutenu espérer une résolution pacifique des tensions entre les deux communautés et qu'ils tiennent à exprimer leurs revendications aux automobilistes qui y circulent.

Ce dernier n’a pas voulu se prononcer sur un éventuel blocage de la route, soulignant qu’il n’est qu’un seul membre de la communauté.

Les médias expulsés

Peu après 13h30, un homme visiblement remonté contre la présence des médias s’est présenté sur les lieux et en criant, très près des journalistes, leur a intimé de quitter et les a menacé de démolir leur véhicule.

Devant l’attitude plus qu’agressive de l’homme, les représentants de TVA Nouvelles et de CTV News n’ont eu d’autre choix que de quitter les lieux.

Dans la même catégorie