/regional/montreal/laurentides

«Irresponsable de faire planer le risque d’une autre crise», dit Ghislain Picard

Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) a lancé jeudi un appel au calme et appelle les protagonistes des tensions à Oka à donner une chance au dialogue.

Le chef de l’APNQL, Ghislain Picard, croit qu’il est «irresponsable à ce moment-ci de faire planer le risque d’une autre crise d’Oka».

L’Assemblée a salué dans un communiqué la décision du propriétaire du domaine des Collines, Grégoire Gollin, «qui, dans un esprit d’ouverture et de réconciliation, a convenu de céder une partie des terres qui étaient au cœur de la crise de 1990».

Ghislain Picard a aussi souligné «l’ouverture du grand chef Serge Simon» tout en jugeant «préoccupante la situation qui oppose le maire de la municipalité d’Oka et la communauté de Kanehsatake».

Dans la même catégorie